.
-

Clamecy

Clamecy (Clamiciacus) est une commune de France, dans le département de la Nièvre, sur le canal du Nivernais, au confluent de l'Yonne et du Beuvron; population : 4800 habitants.

Histoire.
Clamecy appartenait, au VIIe siècle, à l'église d'Auxerre quand saint Pallade, entre 635 et 637, en fit donation à l'abbaye de Saint-Julien-d'Auxerre. La seigneurie passa dans le domaine des comtes de Nevers. Elle ne leur appartint pas tout entière. Dans une charte de l'an 1100, apparaît un certain Gautier avec le titre de vicomte de Clamecy. Par acte du 11 janvier 1460, Gautier de Billy, vicomte, vendit sa vicomté à Charles de Bourgogne. En 1213, Hervé, comte de Nevers, affranchit ses hommes de Clamecy; mais c'est plus tard que cette ville eut des magistrats municipaux. Elle eut à subir un siège, en 1444, de la part des Compagnies (La criminatlité au Moyen âge). 

En 1582 et 1583, Clamecy fut ravagée par la peste; des maladreries furent construites et une chapelle élevée à Choulot en l'honneur de saint Roch, qui devint un lieu de pèlerinage. En 1585, le duc de Mayenne passa près de Clamecy; puis le seigneur de Randan occupa la ville pendant huit jours sans lever aucune contribution. En 1587, l'armée calviniste traversa la ville sans commettre aucun excès; il n'en fut pas de même des catholiques qui, en 1588, ravagèrent les faubourgs. Clamecy eut à souffrir des troubles du règne de Louis XIII. Une émeute de flotteurs signala l'année 1763; une insurrection de même nature se produisit en 1835. Après le coup d'état du Deux-Décembre les ouvriers de Clamecy se soulevèrent, élevèrent des barricades. Il y eut de fâcheux excès suivis, après le 7 décembre, d'une violente répression.

Monuments.
Ancienne église épiscopale de Bethléem des XIIe et XIIIe siècles, en partie détruite, plus tard convertie en auberge. 

L'église saint Martin, fut fondée en 1075, et réédifiée en 1497. On commença par la tour, à la construction de laquelle tout le règne de Louis XII fut employé. L'église elle-même, que l'on entreprit sous François Ier, est de diverses époques, et manque d'unité et d'harmonie (les trois nefs et le déambulatoire à angle droit sont du XIIIe siècle, sauf la première travée à l'Ouest et la tour qui sont du XVIe siècle). Cependant l'intérieur frappe par sa hardiesse, et l'art gothique y a prodigué tous ses ornements. On admire surtout la grâce et l'élégance des sculptures du jubé, la richesse d'ornementation des chapelles, qui sont  du XVIe siècle, et, dans la chapelle de la Croix, une descente de croix sculptée, dont les figures sont de grandeur naturelle. Vitraux du XVIe siècle; façade très riche, flanquée du clocher, au Sud; dans les voussures du portail, légende de saint Martin. 

Maisons du XVe et du XVIe siècle, particulièrement celle de la rue Tourlourdeau, dans laquelle la tradition place l'ancien atelier monétaire. 

Ponts en pierre sur l'Yonne et le Beuvron, modernes; celui de Bethléem ou de l'Yonne a été construit en 1838 ; il est orné du buste en bronze de Jean Bouvet, inventeur du flottage au XVIe siècle; le pont du Beuvron date de 1852.

Les armes de Clamery sont : d'azur semé de billettes d'or au lion de même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout. (M. Prou).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009 - 2013. - Reproduction interdite.