.
-

Chaîne, chaînes

Chaîne ou chaînage, terme de construction et d'architecture; longues barres de fer destinées à relier les murs ensemble et à donner plus de consistance aux diverses parties d'une construction en les tenant fortement réunies. Des ancres plongeantes servent à les fixer. On a fait autrefois les chaînages en bois; mais les pièces de bois noyées longitudinalement dans les murs ont été promptement pourries et réduites en poussière, et il n'en est resté que le moule dans les maçonneries. C'est à la fin du XIIe siècle que l'on commença d'employer le fer.

On nomme chaîne de pierres une file de pierres de taille inégales, bâtie dans le plein d'une construction, et formant liaison avec les moellons et les briques, qui en tirent plus de solidité. La chaîne d'encoignure ou de liaison sert, dans l'encoignure d'un bâtiment, à lier les deux côtés de l'angle formé par le mur de pignon et par le mur de face. (B.).

Chaînes. Elles ont longtemps servi de barrières, avant qu'on leur eût substitué les grilles. Il y en avait dans les villes pour fermer les rues et arrêter l'ennemi. Quand le roi voulait punir une ville rebelle, il lui ôtait ses chaînes. On voit encore aujourd'hui des chaînes attachées à des bornes, au-devant de certaines places ou palais, afin d'en interdire l'approche. (B.).
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.