.
-

Camp de César

On désigne ordinairement par le nom de camps de César des  camps retranchés qui remontent à une assez haute antiquité, mais dont un certain nombre, malgré les traditions locales, ont une origine complètement étrangère aux Romains. En général, l'état des constructions et des travaux dont on rencontre les restes dans ces sortes de camps, sert à caractériser leur origine et leur époque, et, pour ceux qui doivent être attribués aux Romains, l'indice le plus sûr sont les armes et les médailles qu'on y découvre. 

Parmi les Camps de César, on cite principalement celui du village de L'Étoile, à 12 km de Pecquigny (Somme) : le retranchement, de figure ovale, a 420,30 m de longueur et 260 m de largeur, et ne devait pas contenir plus d'une légion. Contre les règles ordinaires de la castramétation romaine, le camp de L'Étoile n'avait qu'une porte, ce qui s'explique par la hauteur de l'éminence sur laquelle il est placé. 

Le camp de Wissan, entre Calais et Boulogne, est en tout semblable à celui de L'Étoile, moins l'étendue; il n'a que 97,60 m de long, sur 33 m de large. 

Mentionnons encore le camp de la cité de Limes en Normandie, celui de la cité d'Afrique grès de Nancy. etc. (B.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.