.
-

Cagliari
. Cagliari, Calaris ou Caralis, est une ville d'Italie, le chef-lieu de l'île de Sardaigne.
Elle est située au fond du golfe du même nom, creusé au Sud de la grande île, à égale distance des caps Spartivento à l'Ouest et Carbonara à l'Est. Population : 150 000 habitants (2016).

La ville est bâtie en amphithéâtre sur le bord de la mer, dans un une zone entourée de marécages et de lagunes : elle s'élève depuis ses deux plages de sable jusqu'au vieux château. La ville, qui est enceinte de murs, comprend quatre quartiers : le Castello, sur la hauteur, entouré d'une enceinte bastionnée, renfermant l'ancien château royal, bâti vers 1217, le théâtre, l'université et les autres bâtiments officiels; la Marina, région du port, également fortifiée autrefois, très commerçante; la Stampace, quartier riche de l'Ouest, entre les deux précédents, prolongé par le faubourg de Sant'Avendrace; la Villa Nuova, à l'Est, avec de jolies promenades. 

Les rues sont étroites, surtout dans les deux premiers quartiers; ceux-ci renferment aussi les édifices les plus intéressants. Outre ceux que nous avons cités, il faut nommer l'Hôtel de ville, l'ancienne Monnaie, la cathédrale, bâtie par les Pisans en 1312, l'église San Michele, etc. La ville compte 38 églises. L'université, a été fondée en 1596, réorganisée en 1768; le Musée a des collections importantes de géologie, de minéralogie et d'antiquités. Dans l'ancienne ville, on visite encore les ruines d'un aqueduc romain, d'un amphithéâtre, d'un temple de Vesta et de puits anciens. 

Histoire.
Cagliari est l'ancienne Caralis, fondée en 540 par les Carthaginois. En 260, L. Cornelius Scipio, vainqueur à Olbia, s'en empara. César lui conféra les droits municipaux. L'amphithéâtre de la ville romaine, lequel subsiste encore, pouvait contenir 20,000 spectacteurs. Les vastes citernes voûtées de cette époque donnent aussi l'idée de la prospérité de Caralis. En l'an 19 ap. L-C., Tibère y déporta 4000 juifs, dont les descendants, de plus en plus nombreux, s'y maintinrent pendant quinze siècles. 

En 455, Genséric occupa Caralis; en 534 l'Empire romain d'Orient la reprit; en 720 elle passa aux Arabes d'Espagne. Au XIe siècle les Génois et les Pisans expulsèrent les Sarrasins, et à partir de 1258 Cagliari appartint aux Pisans. Mais leur affaiblissement provoqua des guerres civiles dont les Aragonais profitèrent; en 1326 ils prirent Cagliari. En 1353 ils gagnèrent avec l'aide des Vénitiens une grande bataille navale dans cette rade sur les Génois. 

A partir de ce moment ils conservèrent la ville; en 1587 elle fut fortifiée, ce qui lui permit de repousser une attaque des Turcs (1640) et un bombardement des Anglais (1708). En 1717 les Espagnols la reprirent aux Autrichiens pour l'évacuer en 1720. (GE).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007 - 2016. - Reproduction interdite.