.
-

Palais Gallien, à Bordeaux

Le Palais Gallien, à Bordeaux, aussi appelé les Arènes, n'est pas un palais mais un amphithéâtre romain qui fut commencé au milieu du IIIe siècle, sous le règne de l'empereur Gallien. On en voit la représentation sur une mosaïque romaine découverte à Nérac en 1831, et représentant Tétricus, usurpateur du pouvoir en Gaule, entouré des monuments qu'il a fait édifier. Il a éprouvé de grandes mutilations à diverses époques, et l'on n'en voit plus aujourd'hui que de faibles débris. En 1774, il avait été affecté à une entreprise de voitures publiques; les démolitions, commencées en 1792, ne furent arrêtées qu'en 1801. 

L'arène avait 74 m sur 53,60 m; on estime que l'amphithéâtre avait, hors d'oeuvre, 130 m environ dans le sens de son grand axe, et 105 m dans le sens du petit. Les gradins étaient supportés par six murailles circulaires et concentriques, qui allaient en diminuant de hauteur, et entre lesquelles régnaient des galeries parallèles. On y pouvait placer 15.000 spectateurs.
-

Bordeaux : ruines de l'amphithéâtre romain (palais Gallien).
Les  ruines de l'amphithéâtre romain (palais Gallien), à Bordeaux.

A l'extérieur, le monument, haut de 20 m, offrait deux étages surmontés d'un attique; l'étage inférieur était de style toscan, et l'étage supérieur de style dorique. On entrait par soixante, arcades distribuées sur le pourtour, et par deux grandes portes, placées aux extrémités du grand axe. La porte occidentale, qui existe encore tout entière, a 8,75 m de hauteur sur 5,85 m de largeur.

Les murs du palais Gallien sont en blocage, avec un revêtement extérieur en petit appareil allongé : les pierres de ce revêtement, variables en largeur, sont de dimensions constantes pour la hauteur; des briques y dessinent horizontalement des cordons rougeâtres, espacés les uns des autres d'environ 80 cm Les moulures, les saillies des entablements, les chapiteaux, sont également formés avec des briques. (B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.