.
-

Église Sainte-Croix, à Bordeaux

Bâtie dans la première moitié du Xe siècle par Guillaume le Bon, duc d'Aquitaine, l'église Sainte-Croix, à Bordeaux, porte dans quelques-unes de ses parties la trace de reconstructions ou de restaurations de la période gothique. La porte principale s'ouvre au milieu d'un avant-corps en soubassement, saillant de 2 mètres environ; elle offre cinq voussures, dont les arcs cintrés reposent sur des colonnes assez légères. De chaque côté de cette porte, il y a une arcade aveugle, surmontée de deux fausses fenêtres. Les archivoltes de ces arcades et celle de la porte sont ornées de sculptures, dont les archéologues ont peine à expliquer le sens, et dans lesquelles on ne reconnaît distinctement qu'un zodiaque.

Aux angles de l'avant-corps du portail sont groupées des colonnes cannelées en hélice. L'arrière de la façade présente, à gauche, une entrée de forme ogivale, percée au bas de la muraille que soutient un épais contre-fort; à droite, un clocher roman, à quatre pans égaux, au pied duquel sont les bâtiments de l'ancienne abbaye bénédictine de Sainte-Croix; et, au milieu, une rosace surmontée d'un fronton triangulaire. 

A l'intérieur, l'église de Sainte-Croix a 56,50 m de longueur, 26 m de largeur y compris les latéraux, et 18 m de hauteur. Les voûtes en ogive sont supportées par douze piliers que séparent des arcades à plein cintre. On doit remarquer les fresques de la chapelle de la Vierge, et les bas-reliefs de la cuve baptismale. Le goût réprouve beaucoup d'ornements modernes, tels que les peintures du choeur et des chapelles, la chaire, les confessionnaux, etc. (B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.