.
-

Bethléem

Bethléem, d'abord Ephrata, aujourd'hui Beit-et-Lahm ou Bayt-Lahm est un village  de Judée, dans la tribu de Juda, aujourd'hui en Cisjordanie, à 10 kilomètres au Sud de Jérusalem. Ce lieu est célèbre par la naissance de Jésus. Il fut pris par les Croisés en 1099. On y voit un vaste couvent enclos de hautes murailles, et une église élevée sur le lieu même où, selon la tradition chrétienne, naquit Jésus. On y vend des croix de bois incrustées de nacre et d'autres bondieuseries.

L'église de Bethléem.
Les premiers fidèles, dit Chateaubriand, avaient élevé un oratoire sur la crèche de Jésus. L'empereur Hadrien le fit renverser, pour y placer une statue d'Adonis. Sainte Hélène, mère de Constantin le Grand, détruisit cette statue, et bâtit au même lieu une église qui, quoique souvent détruite et souvent réparée, conserve les marques de son origine grecque. La forme de cette église est celle d'une croix latine, longue de 10 m environ. La nef est ornée de 48 colonnes d'ordre corinthien, hautes de 6 m, en beau marbre jaune, et monolithiques. Elles sont placées sur 4 lignes, et portent une frise et un entablement de bois de cèdre. Une charpente à jour, en bois de cèdre aussi, prend naissance au haut des murs, et s'élève en dôme pour porter un toit qui n'existe plus ou n'a jamais existé. Les murs, percés, de grandes fenêtres, étaient ornés autrefois de tableaux en mosaïque et d'inscriptions grecques et latines, dont on voit encore des traces. 

La nef appartient aux Arméniens; un mur la sépare des trois autres branches de la croix, que les Grecs occupent. Le choeur est élevé de 15 degrés au-dessus de la nef, et on y parvient par un double escalier latéral. Il contient l'autel de la Vierge, et sur un côté, un autel dédié aux rois Mages, et au bas duquel on remarque, sur le pavé, une étoile de marbre, correspondant, selon la tradition, au point du ciel où s'arrêta l'étoile miraculeuse qui conduisit les trois rois. Les deux nefs formées, par les extrémités de la traverse de la croix sont vides et sans autels. 

Aux deux côtés du choeur, à l'extérieur de l'église, deux escaliers tournants, de chacun 15 degrés, conduisent dans une chapelle souterraine, placée sous ce choeur. C'est une grotte irrégulière, longue de 12 à 13 m, large de 4 m, haute de 3 m, et taillée en partie dans la pierre calcaire; les parois et le pavé sont revêtus de marbre. Aucun jour ne vient du dehors; la lumière est donnée par 32 lampes, présent de différents princes chrétiens. Au fond de la grotte, du côté de l'Orient, est la place où la légende fait naître Jésus : elle est marquée par un marbre blanc, incrusté de jaspe, et entouré d'un cercle d'argent radié en forme de soleil, avec cette inscription :

Hic de Virgine Maria 
Jesus Christus natus est.
Une table de marbre, appuyée an-dessus contre le rocher, forme un autel éclairé par 3 lampes, dont la plus belle a été donnée par Louis XIII. A sept pas de là, vers le midi, après avoir passé l'entrée d'un des escaliers, on trouve la crèche, plus basse de deux degrés que le reste de la grotte : un bloc de marbre blanc, creusé en forme le berceau, indique l'endroit où Jésus fut couché sur la paille. Les ornements ordinaires de cette crèche sont de satin bleu brodé en argent. Vis-à-vis de la crèche, une niche demi-circulaire occupe la place où Marie était assise lorsqu'elle présenta son enfant aux adorations des Mages. La grotte de Bethléem est enrichie de tableaux des écoles italienne et espagnole

De là on descend dans une chapelle souterraine, où la tradition place la sépulture des Saints Innocents, puis dans une grotte plus basse encore, contenant les tombeaux de Saint Jérôme, de Saint Eusèbe, de Sainte Paule et de Saint Eustache. (B.).

Les autres Bethléem.
Il y avait en Judée un autre Bethléem, à 40 kilomètres au Nord-Ouest de Génésareth.

Plusieurs villes des États-Unis ont reçu le même nom, une entre autres dans la Pennsylvanie, à 80 kilomètres au Nord-Ouest de Philadelphie. Fondée en 1741 par les Frères moraves.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006 - 2013. - Reproduction interdite.