.
-

Balcon

Balcon. - Saillie sur le nu d'un mur, portée par un encorbellement, des potences, des consoles, des caryatides ou des arcs, limitée par une balustrade ou appui d'un côté, de l'autre par le mur. Ils servent souvent de dégagement commun ou de communication à des pièces appartenant à des corps de logis différents. Généralement ils sont disposés sur les façades des maisons de façon à permettre aux personnes qui les habitent de jouir de la vue de la voie publique le long de laquelle ils se trouvent. 
-

Balcon du palais des Doges, à Venise. © Photo : Serge Jodra, 2012.

Dans l'Antiquité les balcons n'étaient pas d'un usage fréquent, à moins qu'on ne veuille assimiler à nos balcons les maeniana antiques. Au Moyen âge les balcons se nommaient aussi bretèches et formaient le plus souvent des loges couvertes. On peut citer aussi les balcons polygonaux du palais ducal de Nancy. C'est plutôt dans les pays méridionaux que les balcons furent d'un usage fréquent; simples au Moyen âge, ils prirent à l'époque de la Renaissance des proportions plus considérables, et leur décoration fut souvent recherchée.
-

Syracuse : un balcon.
Un balcon, à Syracuse. Photo : © Thierry Labat, 2009.

A l'époque moderne, les balcons ont été très souvent employés; soit pour la décoration des hôtels de ville, mairies, palais, etc., soit pour celle des maisons particulières. Celles-ci, du moins à Paris, en possèdent souvent à plusieurs étages à la fois. 

L'architecture musulmane a souvent fait usage de balcons, et même dans les édifices religieux. 
-

népal : Balcon d'un monastère à Bodhnath.
Balcon d'un monastère bouddhique au Népal. 
© Photo : Serge Jodra, 2011.
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.