.
-

Bad Kreuznach

Bad Kreuznach, ou Kreuznach, est une ville d'Allemagne (land de Rhénanie-Palatinat), sur la Nahe; population : 43.500 habitants, en 2012. La vieille ville et la ville neuve sont séparées par la rivière. Kreuznach, où l'on fabrique du verre, du cuivre, des vins mousseux, doit sa prospérité à ses sources thermales. Découvertes en 1448, elles furent mises à la mode par Prieger. Ce sont des eaux salines (chlorurées sodiques) très riches en chlore, en iode et en brome, et ne renfermant pas de soufre; on les emploie en boisson, douche, bains, inhalations et sous forme d'eaux mères, La température des eaux qu'on boit varie selon les sources de + 10° (source Elise), à + 30°C (saline Munster). Les bains sont pris à la température de + 32°C; on y ajoute une eau mère riche en lithine, avec traces de rubidium et de césium. 
-
Bad Kreuznach.
Bad Kreuznach, sur une ancienne photographie.

Kreuznach, qui paraît avoir remplacé une station romaine, se forma autour de la villa carolingienne de Cruciniacum, citée dès 819. Henri IV donna ce domaine à l'évêché de Spire (1065), lequel vendit la ville au comte Henri II de Sayn (1241); la soeur de celui-ci porta Kreuznach aux comtes de Sponheim et, en 1416, elle passa aux mains de l'électeur palatin. Le château élevé, bâti sur le Kanzenberg, fut rasé par les Français en 1689. (GE).
-

Bad Kreuznach : pont et anciennes maisons.
Pont sur la Nahe avec de vieilles maisons, à Bad Kreuznach, vers 1900.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.