.
-

Antichambre

Antichambre, pièce d'un appartement qui précède les autres; c'est l'antithalamus de Vitruve, qu'un passage, appelé prostas, séparait du thalamus ou chambre à coucher. En Angleterre, on l'appelle parloir

Dans les maisons des riches, l'antichambre était le lieu où se tenaient les domestiques, pour être à portée de recevoir les ordres, pour annoncer les visites, pour recevoir et rendre aux visiteurs les manteaux ou pelisses et faire avancer leurs voitures. 

On disait que, bavards, paresseux et insolents, les valets d'antichambre exerçaient leur langue aux dépens de leurs maîtres, et mesuraient leur politesse à l'importance et aux dehors des personnes qui se présentaient. 

Dans les ministères, chez les puissances du jour, l'antichambre était assiégée par les solliciteurs en quête d'une audience, par les ambitieux insatiables de fonctions. 

L'antichambre existait aussi dans les palais des souverains; c'était le rendez-vous des chambellans, des courtisans de toute sorte; c'est là que s'agitaient les petites influences, que s'ourdissaient les intrigues, et que s'organisaient les camarillas. (B.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.