.
-

Ankober. - Ville d'Ethiopie (Abyssinie méridionale), dans la province de Chewa, qui correspond à l'ancien royaume de Choa. Son altitude est de 2760 m. au-dessus du niveau de la mer; elle domine la descente rapide qui conduit du plateau abyssin à la vallée de l'Aouach, grande rivière du pays d'Adel, où se portent ses eaux.

Ankober était communément regardée comme la capitale de l'Abyssinie; mais ce titre n'avait pas la même valeur ni surtout la même fixité qu'en Europe à la même époque; aussi, c'était en ce temps le privilège des villes abyssines, construites en pisé avec toits en chaume, de s'agrandir aussi aisément qu'elles tombaient rapidement en décadence.
-


Ancienne vue d'Ankober.

La fondation d'Ankober, son importance plutôt, remontait à 1707, époque où le roi Osfa-Oïzèn monta sur le trône et se fit bâtir en cet endroit une résidence, bien que la capitale fût Débra-Bram; son fils se fixa à Ankober qui, dès lors, se développa beaucoup. Toutefois, à la fin du XIXe siècle, Angolola sembla vouloir rivaliser avec elle et même la détrôner. Ce fut finalement Addis Abeba qui la supplanta comme capitale. 

Reste que la position d'Ankober était très favorable; lau temps de sa prééminence, les habitations, avec leurs façades arrondies et leurs toits aigus, s'étagaient joliment sur la pente orientale d'une double colline; presque toutes sont isolées et entourées d'un jardin fleuri et embaumé; le palais du roi, simple assemblage de chaumières palissadé, couronnait le sommet le plus élevé de la montagne. La population d'Ankober était, à l'époque, évaluée à 10 000 habitants.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.