.
-

Aiguille

En architecture, on nomme aiguille la pièce de bois verticale sur laquelle sont assemblés les arbalétriers d'un comble pyramidal, et qui, sortant en dehors, est préservée de l'humidité au moyen d'un revêtement en plomb ou en terre vernissée. 

Par extension, on appelle aiguille la pyramide de bois ou de pierre élevée sur le comble d'un édifice ou sur des tours, pour leur servir de couronnement. Les aiguilles présentaient souvent, dans leur mode de construction, des dispositions savantes, où les problèmes les plus difficiles de l'art du charpentier et du tailleur de pierres étaient résolus avec une habileté étonnante. 

Les plus remarquables sont celles des cathédrales d'Amiens, de Reims, de Dijon, de Chartres, de Rouen, de Notre-Dame et de la Sainte-Chapelle à Paris, d'Anvers, de Lichfield, de Salisbury, de Norwich, de Chichester, de Vienne, de Fribourg-en-Brisgau, de l'hôtel de ville de Bruxelles, etc. 

Les obélisques prennent aussi le nom d'aiguilles; ainsi, l'aiguille de Saint Pierre de Rome, l'aiguille de la place de la Concorde à Paris. Il y avait à Alexandrie deux obélisques, dits aiguilles de Cléopâtre, apportés jadis d'Héliopolis, et qui furent élevés devant le temple de César. L'un, encore debout, a environ 4 m de hauteur, et plus de 2 m d'épaisseur à sa base; l'autre, un peu moins long, et qui était couché près de son piédestal en calcaire blanc, a été donné à l'Angleterre en 1877. Tous deux sont en granit rouge syénite, et leurs faces quadrangulaires sont couvertes d'hiéroglyphes.

Aiguilles, couronnement aigu qui surmonte des contre-forts, des panneaux, des montants de menuiserie ou de maçonnerie, et même des arcades resserrées, trilobées ou ogivales.
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.