.
-

Moelle osseuse (anatomie). - La moelle des os est une substance molle, graisseuse, qui remplit le canal médullaire des os et les aréoles de la substance spongieuse des différents os. Le réticulum de fibres conjonctives qui forme la trame de la moelle a ses mailles remplies de nombreuses cellules de différentes formes et qui paraissent toutes, provenir des cellules conjonctives de la moelle embryonnaire. Ce sont :
1° Des cellules adipeuses, simples cellules conjonctives qui sont remplies de graisse, surtout dans la moelle jaune.

2° Des lymphocytes, cellules sphériques de 5 à 8 µ, qui sont de jeunes globules blancs du sang à protoplasme homogène. En grandissant, ils se transforment d'abord en d'autres éléments appelés les myélocytes à protoplasme homogène, puis en myélocytes à protoplasme granuleux dont le protoplasme est chargé de granulations albuminoïdes et mesurent 20 à 25 µ ; ils sont encore connus sous le nom de médullocelles (Robin). Ces myélocytes forment des prolongements amiboïdes, se déplacent, absorbent les particules solides qui sont à leur portée et ne sont en somme que des variétés de globules blancs ou leucocytes du sang.

3° Les myéloplaxes ou ostéoclastes, grands éléments atteignant 100 µ et renfermant de nombreux noyaux provenant de la fusion de plusieurs cellules d'abord libres (de 5 à 100); il; ne sont pas mobiles et détruisent la face interne de l'os en contact avec la moelle.

4° Enfin les cellules rouges ou érythroblastes avec un gros noyau et un protoplasme imprégné d'hémoglobine, matière colorante des globules du sang. Elles proviennent de lymphocytes qui se sont imprégnés secondairement d'hémoglobine et dont le noyau se détruit ensuite, transformant ainsi les lymphocytes en globules rouges anucléés du sang. C'est surtout dans la moelle rouge des épiphyses que s'opère pendant toute la vie cette transformation de globules blancs en globules rouges.

Au total, la moelle est un reste de tissu conjonctif embryonnaire dont les cellules se transforment surtout pour engendrer les globules sanguins. Cette moelle varie de couleur suivant l'âge et l'état pathologique des individus. Chez le foetus et les jeunes organismes, elle est rouge, pulpeuse et contient une quantité considérable de myéloplaxes et de médullocèles et peu de vésicules adipeuses. Chez les adolescents, elle prend un aspect gélatineux rosé; enfin, chez l'adulte à l'état de santé, elle est surtout constituée par des vésicules huileuses, et devient jaunâtre, opaque. Chez les oiseaux au terme de leur développement, elle est remplacée par de l'air. 
.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006 - 2007. - Reproduction interdite.