.
-

 
La Marattiales
Les Marattiales forment un ordre de fougères-eusporangiées. On en reconnaît une seule famille (les Marattiacées), composée de trois genres vivants : Marattia, Danaea et Angiopteris, auxquels on ajoutera le genre fossile Angiopteridium :

Marattia. - Le genre Marattia , qui a donné son nom à l'ordre des Marattiales, correspond à des plantes à sporanges soudés, s'ouvrant par une fente ou un pore-apical, sans anneau, ordinairement réunis en masses concrètes. Le genre Marattia habite les régions chaudes du globe. On distingue deux espèces :  Marattia laevis  et  Marattia douglasii, qui pousse à Hawaii.

Danaea -  Ces plantes dont il existe actuellement cinq espèces, principalement dans l'aire Caraïbe, sont surtout connues pour leurs fossiles. Elles sont caractérisées par les frondes pinnées, à nervures secondaires simples ou dichotomes, perpendiculaires à la nervure primaire, portant à la face inférieure des sporanges adnés, sans anneau, et situés sur les nervures secondaires. On en a répertorié trois espèces fossiles : le D. asplenioides Goepp., du schiste houiller de Silésie, le D. Schlotheimii Deb. et Ettingh., du Crétacé d'Aix-laChapelle, enfin le D. firmus Heer, du Crétacé de Kome (Groenland). Ces fougères, les deux premières surtout, sont très voisines des Danaea, représentés eux-mêmes dans Jurassique supérieur des Alpes vénitiennes par le Danaea Brongniartis Zign. et le Danaea Heerii Zign. 

Angiopteris - Le genre Angiopteris d'Hoffmann est représenté actuellement par une seule espèce (A. evecta). Ces fougères ont une tige dressée qui se termine par un bouquet de feuilles pennées pouvant atteindre jusqu'à deux et trois mètres de longueur. Les sporanges naissent sur la face inférieure des feuilles ordinaires ou ils forment des sures qui couvrent une portion des nervures latérales voisines du bord. Ces sporanges sont libres et s'ouvrent à la maturité par une fente longitudinale, sur la face interne. On cultive dans les serres chaudes une très belle varieté en provenance de Java, l'A. evecta teysmannia, de Vriese. 
 

Angiopteridium. - Ce nom a été donné par Schimper à un genre de Fougères fossiles dont les analogies avec les Angiopteris, et surtout avec les Marattia, sont assez frappantes pour qu'on puisse les considérer comme les ancêtres de nos modernes Marattiacées, Par leurs sporanges soudés, à déhiscence longitudinale, les Angiopteridium se rapprochent beaucoup des Marattia et des Kaulfussia. Ce genre de Fougères apparaît vers la fin du Trias et se continue à travers les autres formations subséquentes. L'A. Munsteri Schimper (Taeniopteris intermedia Münster) a été observé dans les argiles schisteuses de la formation rhétique à la Theta et dans d'autres localités, près de Bayreuth et de Bamberg. L'A. Haidingeri Schimp, est un fossile des schistes marneux calcaires du Lias inférieur de Waidhofen (Autriche). L'A. hoerense Schimp. est assez répandu dans le grès infraliasique fritté de Hoer en Scanie. Une quatrième espèce, l'A. Ungeri Schimper, a été découverte dans les marnes schisteuses de la formation Miocène de Radoboj, en Croatie. (Louis Crié). 

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.