.
-

Les lycopodiacées
Les Lycopodiacées forment la seule famille actuelle de l'ordre des Lycopodiales, qui appartiennent à la classe des Lycopodinées (ptéridophytes). On y range seulement quatre genres encore vivants :  le genre Lycopode (200 espèces), confondu avec les mousses par Linné et avec les fougères par d'autres auteurs, et les genres Phylloglossum, Huperzia et Lycopodiella. On trouve les Lycopodiacées dans les régions basses et humides des pays tropicaux. On en trouve aussi une assez grande quantité dans les régions tempérées de l'hémisphère boréal, en Europe; certaines s'étendent jusqu'en Laponie.

Ces végétaux sont des herbes-vivaces, ordinairement terrestres et quelquefois un peu frutescentes. Leur tige est rameuse, souvent dichotome, dressée ou couchée et couverte de feuilles; l'axe central est composé de vaisseaux et de cellules allongées. Leurs feuilles sont sessiles, petites, entières, éparses ou distiques et plus ou moins imbriquées; celles qui sont situées inférieurement émettent de leur aisselle des fibres qui tiennent lieu de racines

Leurs organes reproducteurs sont de 2 sortes : les uns, les plus nombreux (anthéridies), qui existent quelquefois seuls, sont sessiles ou presque sessiles, et naissent à l'aisselle des feuilles, ou sont disposés en épis terminaux ; ils se présentent sous la forme de capsules plus ou moins globuleuses, membraneuses ou crustacées et jaunâtres; ces corps s'ouvrent en 2-3 valves et renferment de petits granules qui sont les spores agglutinés par 4 et chargés de papilles saillantes. 

Les autres organes qui semblent représenter les femelles (ovophoridies) sont moins nombreux et se présentent aussi sous la forme de capsules sessiles s'ouvrant en 2-4 valves et contenant deux à quatre corps presque globuleux et plus gros que les spores. A la germination, les corps reproducteurs émettent une tige et une racine, et la jeune plante porte pendant quelque temps le spore de côté. 

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.