.
-

Liquide. - L'état liquide est caractérisé par une grande mobilité des molécules qui est suffisante pour que les liquides prennent la forme des vases qui les contiennent; il se distingue en cela des corps solides dont la cohésion est assez considérable pour que les corps solides gardent indéfiniment leurs formes. Certains corps peuvent être considérés comme intermédiaires entre les solides et les liquides, parce que, abandonnés à eux-mêmes, ils se déforment lentement sous l'action de la pesanteur. L'état liquide se distingue de l'état gazeux en ce que le volume d'un liquide est à peu près indépendant de la pression qu'il supporte; sa compressibilité est de l'ordre de celle des corps solides, tandis qu'il en est tout autrement pour les gaz. Les liquides et les gaz ont cependant certaines propriétés générales communes, et l'on désigne quelquefois sous le nom de fluides les liquides et les gaz, lorsqu'on les étudie à ce point de vue. C'est ainsi que certains principes de l'hydrostatique, le principe d'Archimède en particulier, s'appliquent aussi bien aux gaz qu'aux liquides. L'action de la pesanteur sur les liquides est étudiée en hydrostatique et en hydrodynamique. Bien que la cohésion des liquides soit faible comparée à celle des solides, elle n'est pas nulle cependant, et les phénomènes de capillarité sont produits par des actions mutuelles des molécules liquides; on peut même par certains artifices soustraire les molécules liquides à l'action de la pesanteur et voir les états d'équilibre que prennent alors les liquides soumis aux seules actions moléculaires. Les phénomènes de frottement sont dus aussitôt à l'action mutuelle des molécules des liquides en mouvement. (A. Joannis).
.


Dictionnaire cosmographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.