.
-

Les langues > Afrique subsaharienne
Les langues bantoues
Les langues bantoues, autrefois connues sous le nom de langues cafres, sont des langues africaines parlées dans une grande partie de l'Afrique subsaharienne, du Bénin à l'Afrique du Sud; on recense plus de 250 de ces langues ce nombre devant être porté à plus de 500 si l'on prend en compte les principaux dialectes). 

Les différences qu'offrent les langues bantoues entre elles sont telles qu'on doit seulement les rencontrer entre les populations qui se servent, dans des régions éloignées les unes des autres, d'une même langue non écrite. 

Cette famille linguistique est ainsi une des plus exactement définies; l'usage des préfixes et de l'allitération lui impriment un caractère tout particulier et difficile à méconnaître. Les mots arabes qu'on y trouve s'y sont probablement introduits lors des expéditions qu'entreprirent les trafiquants arabes sur la côte orientale de l'Afrique.

La douceur, la sonorité, l'harmonie de ces langues, les distinguent de la langue hottentote, aussi bien que la richesse des voyelles simples et ouvertes, l'absence de diphtongues, d'articulations nasales ou gutturales, et de ces claquements de langue si difficiles à imiter, la netteté de la prononciation, et l'habitude d'accentuer la syllabe pénultième de chaque mot. 

Les mots y sont généralement courts; on trouve peu d'expressions pour rendre les idées abstraites : mais les métaphores sont fréquentes, ce qui donne à la langue un caractère éminemment poétique. (B. / GE).
-

Regroupements 
géographiques
Zones
de
Guthrie*
Langues
Bantou 
du Nord-Ouest
A
Bafia
Langues du Sud-Ouest du Cameroun

Bafia (Bekpak, Rikpa’, Ripey; 60 000 locuteurs).

Lefa (Balom, Fak; 10 000 locuteurs).

Tibea (Djanti, Ngayaba, Nyabea, Zangnte; 1400 locuteurs).

Hijuk (400 locuteurs).

Dimbong (Bape, Bumbong, Kaalong, Lambong, Mbong, Palong; 140 locuteurs).


Basaa
Langues du Sud-Ouest du Cameroun

Basaa (Bicek, Bikyek, Mbele, Mee, Mbene septentrional, Tupen; 230 000 locuteurs; une douzaine de dialectes).

Bakoko (Basoo; 50 000 locuteurs).

Bakon (Abaw, Abo, Bo, Bon; 12 000 locuteurs).

Barombi (Lambi, Lombe; 3000 locuteurs).


Bube-Benga
Langues parlées principalement en Guinée Equatoriale.

Bube (Adeeyah, Adija, Bobe, Boombe, Bubi, Ediya, Fernandien; 51 000 locuteurs sur l'île de Bioko).

Batanga (Banoho, Banoo, Noho; 9 000 locuteurs en Guinée Equatoriale; également parlé au Cameroun).

Kombe (Ngumbi; près de 10 000 locuteurs le long de la côte du Rio Muni en Guinée Equatoriale).

Yasa (Bongwe, Iyasa,Maasa; 1500 locuteurs au Cameroun principalement; également parlé en Guinée Equatoriale et au Gabon).

Benga (Boumba, Ndowe; près de 4000 locuteurs en Guinée Equatoriale (Rio Muni) et sur l'île de Corisco principalement, ainsi qu' au Gabon).


Douala
Langues du Cameroun

Douala (Diwala, Duala, Dwala, Sawa; 88 000 locuteurs).

Mokpwe (Bakpwe, Bakwedi, Bakwele, Kwedi, Kweli, Ujuwa, Vakweli, Vambeng; 33 000 locuteurs).

Wumboko (Bamboko, Bambuku, Bomboko, Mboko; 4000 locuteurs).

Malimba (Lemba, Mudima; 2500 locuteurs).

Isu (Bimbia, Isubu, Isuwu, Su, Subu; 800 locuteurs).

Bubia (Bobe, Bota, Ewota, Wovea; 600 locuteurs).

Bakole (Bamusso; 300 locuteurs).


Kako

Kako (Kaka, Mkako; 100 000 locuteurs au Cameroun et environ 20,000 répartis entre la Centrafrique et le Congo-Brazzaville).

Pol (Pomo, Pori; 39 000 locuteurs au Cameroun; 5000 au Congo).

Kwakum (Abakum, Akpwakum, Kpakum, Pakum; 10 000 locuteurs au Cameroun).


Loundu-Balong
Langues parlées au Cameroun

Oroko (Bakundu-Balue; environ 110 000 locuteurs; dialectes : Bima, Ekombe, Bakoko, Lokundu, Lolue, Londo, Lotanga, Mbonge).

Akoose (Bakossi, Nkosi; 100 000 locuteurs; dialectes : Elung, Mwambong, Mwamenam, Ninong, Bakossi septentrional,Bakossi méridional, Bakossi occidental).

Mbo (Sambo; 45 000 locuteurs).

Bakaka (Mbo central; 30 000 locuteurs).

Bafaw-Balong (Ngoe; 8500 locuteurs).

Bassossi (Asobse, Ngen, Nsose, Sosi, Swose; 5000 locuteurs).

Bonkeng (Bonkeng-Pendia; 3000 locuteurs).

Nkongho (Kinkwa, Mbo supérieur, 2200 locuteurs).


Makaa-Njem

Makaa (Makaa du Sud; 80 000 locuteurs au Cameroun; dialectes : Bebende (Bemina, Bewil, Biken), Besep, Mbwaanz, Shekunda).

Mpumpong (Mbombo, Pogpong; 45 000 locuteurs au Cameroun).

Bomali (Bumali, Lino, Sangasanga; 40 000 locuteurs environ, dont 33 000 au Congo-Brazzaville, le reste au Cameroun).

Djimou (Koonzime; 40 000 locuteurs au Cameroun).

Mpiemo (Mbyemo, Mpo; 29 000 locuteurs en Centrafrique (25 000), ainsi qu'au Congo et au Sud-Est du Cameroun).

Ngumba (Kwasio; 22 000 locuteurs au cameroun et en Guinée Equatoriale).

Mangisa (Mengisa-Njowe; 20 000 locuteurs au Cameroun).

Kol (Bikele-Bikeng; 12 000 locuteurs au Cameroun).

Byep (Moka, Makaa du Nord; 9500 locuteurs au Cameroun).

Swo (Fo, Sso; 9000 locuteurs au Cameroun).

Djem (Niyem, Ndjeme; 7000 locuteurs répartis entre le Cameroun et le Congo).

Gyele (Babinga, Bakola; 4200 locuteurs au Cameroun; également palé en Guinée Equatoriale par quelques dizaines de personnes).

Ukhwejo (Benkonjo; 2000 locuteurs en Centrafrique).


Yaoundé-Fang

Yaoundé (langues parlées au Cameroun) : Boulou (860 000 locuteurs);  Eton (52 000 locuteurs); Bebele (Bamvele; 24 000 locuteurs); Mengisa (20 000 locuteurs); Bebil (Bobilis, Gbigbil; 6000 locuteurs).

Fang (Pahouin, Pamue; 1,3 million de locuteurs : 540 000 en Guinée Equatoriale, le reste répartis entre le Cameroun, le Gabon, le Congo-Brazzaville et São Tomé et Príncipe).

B Kele, Mbere, Molengue, Myene, Sira, Teke, Tsogo, Yanzi
C Bangi-Ntomba, Bushong, Kele, Mbosi, Mongo, Ngando, Ngombe, Ngundi, Tetela
Bantou central D Bembe : Bembe (250 000 locuteurs), Buyu.


Bira-Huku : Kango, Komo (400 000 locuteurs), Amba, Kari, Boguru (Kogoro, langue du bassin de la Garamba, en cours d'extinction), Ngbinda, Homa (langue du Soudan du Sud disparue en en 1975), Bhele, Bila, Kaiku, Bera (120 000 locuteurs), Nyali, Vanuma, Bodo (une poignée de locuteurs en Centrafrique), Budu (180 000 locuteurs), Ndaka, Mbo, Ngbee (langue éteinte).


Enya : Enya, Lengola (100 000 locuteurs), Mbole (Lombole, 100 000 locuteurs), Mituku.


Lega-Kalanga :Lega-Shabunda (Igonzabale, Lega, 400 000 locuteurs), Lega-Mwenga, Holoholo, Beeke, Lika, Bali, Hamba, Songoora, Zimba (120 000 locuteurs).


Nyanga (150 000 locuteurs); Songye (Bangubangu, 170,000 locuteurs).
E Chaga; Kikuyu-Kamba; Kuria; Nyika
F  Nyilamba-Langi;  Sukuma-Nyamwezi; Tongwe.
G  Bena-Kinga; Gogo; Pogoro;  Shambala; Zigula-Zaramo.

Swahili

Swahili proprement dit (15 millions de locuteurs en Tanzanie, également parlé au Mozambique, au Kenya et en Somalie et dans divers pays de migration : pays du Golfe, Etats-Unis, Burundi, Rwanda, Ouganda, Libye, Afrique du Sud, etc.)

Makwe (Palma, parlé en Tanzanie et au Mozambique); Mwani (Ibo, Mwane, 100 000 locuteurs au Mozambique).

Swahili du Congo ou du Zaïre (un millier de locuteurs principalement dans la région du Katanga, au Kivu et en Zambie).

Comorien : Maore (Comorien de Mayotte; 92 000 locuteurs); Ngazidja (Comorien proprement dit, 300 000 locuteurs dans les Comores, également parlé à Madagascar et à la Réunion), Comorien d'Anjouan (Ndzwani; 270 000 locuteurs); Comorien de Moheli (Mwali; près de 30 000 locuteurs).
 

H Kongo; Mbundu; Yaka; Hungana.
J Haya-Jita;  Konzo; Masaba-Luyia;  Nyoro-Ganda;  Rwanda-Rundi;  Shi-Havu.
K Chokwe-Luchazi;  Diriku;  Holu;  Kwangwa;  Mbala;  Salampasu-Ndembo; Subia.
L Bwile; Kaonde; Luba; Nkoya; Songye; 
M Bemba; Bisa-Lamba; Nyakyusa; Nyika-Safwa.


Lenje-Tonga
(Langues de la Zambie et du Zimbabwe)

Tonga (Zambézien; 990 000 locuteurs en Zambie; environ 200 000 au Zimbabwe);

Dombe (parlé au Zimbabwe par 6000 personnes);

Lenje (Chinamukuni, Ciina; 150 000 locuteurs);

Soli (langue parlée par 50 000 personnes à l'Est de Lusaka);

Ila (71 000 locuteurs);

Sala  (20 000 locuteurs).
 

N Manda;  Nyanja; Senga-Sena;  Tumbuka;
P Makua; Matumbi;  Yao.
R Herero;  Ndonga; Mbundu méridional; Yeye.
S
Nguni
 C'était le groupe cafre proprement dit.

Zoulou (Zunda; près de 10 millions de locuteurs en Afrique du Sud; également parlé au Botswana, au Malawi, au Mozambique, au Swaziland et au Lesotho);

Xhosa (= Cafre; 7,8 millions de locuteurs, principalement en Afrique du Sud, également parlé au Bortswana et au Lesotho);

Ndebele (Tabele; Langue parlée par 1,5 million de personnes au Zimbabwe; quelques dizaines de milliers de locuteurs en Zambie et au Botswana); 

Swati (Siswati, Swazi, Tekela, Tekeza; 980 000 locuteurs, principalement au Swaziland, égament parlé au Lesotho (Phuthi) au Mozambique et en Afrique du Sud).


Sotho-Tswana
(Langues du Botswana)

Tswana (Coana, Cuana, Sechuana, 1 million de locuteurs)

Kgalagadi (Khalagari, Khalakadi, Kxhalaxadi, Shekgalagadi, Shekgalagari; parlé par 40 000 personnes).



Chopi; Shona; Tswa-Ronga; Venda.
- Isanzu (parlé par 32 000 personnes en Tanzanie); Songo (parlé par 13 000 personnes en RDC)
Autres langues
(parlées dans 
le Sud-Kivu, en RDC).
Bemba (Kinyabemba, 300 000 locuteurs); 

Songa (Kisonga).

* Les zones de Guthrie (carte ci-dessous) procurent un moyen commode de classer la plupart des langues bantoues en fonction de leur diffusion géographique. Zones de Guthrie : répartition des langues bantoues en Afrique.
.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008 - 2014. - Reproduction interdite.