.
-

Les langues > langues élamo-dravidiennes
La langue tamoule
Tamil
Le tamoul ou tamil est une des langues dravidiennes de l'Inde et de Sri Lanka. Son domaine s'étend depuis Paliacate jusqu'au cap Comorin, et des monts Ghattes jusqu'au golfe du Bengale. On y distingue plusieurs ensembles de dialectes: le sentamil, la langue classique, et le kodun-tamil, la langue vulgaire, qui elle-même possède plusieurs variétés.

La langue tamoule possède 3 genres et 2 nombres. Ses adjectifs sont indéclinables. Sa conjugaison a le passif et le mode subjonctif qui manquent au malabar, outre un mode interrogatif et plusieurs impératifs qui lui sont particuliers. Les prépositions sont jointes à la fin des substantifs, des pronoms et des verbes. La construction ne souffre aucune inversion. La phonétique est  harmonieuse, et n'a pas les aspirations si communes dans le karnatique et le télinga.

Le tamoul s'écrit avec un caractère qui s'éloigne plus du dêvanâgari que ne le fait aucun des alphabets de l'Inde. C'est la langue dravidienne la plus cultivée et qui a produit une riche littérature qui, bien qu'elle soit en grande partie influencée par la littérature sanscrite, ne manque pas cependant d'originalité. Elle est féconde surtout en poèmes moraux dont le plus célèbre est le Kural de Tiravalluver (publié avec une traduction latine par Ch. Graul), et a également produit quelques poèmes épiques, des chants lyriques et des hymnes religieux. Elle possède aussi des écrits scientifiques qui sont cependant presque exclusivement consacrés à l'art médical. Nous devons la première connaissance de cette langue aux missionnaires. 

Sur la littérature, les ouvrages de Ch. Grand (Bibliotheca Tamulica, 1854-1865) et de John Murdoch (A Classified Catalogue of Tamil printed books, 1865) offrent de précieux renseignements.

.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.