.
-

Les langues > Indo-européen > langues balto-slaves
La langue serbe
Le serbe ou servien est une des langues slave comprises sous la dénomination générale d'Illyrien. Cette langue se rapproche plus du russe que du polonais et du slovaque; le croate en est très proche et est considéré parfois comme formant avec le serbe une seule langue, le serbo-croate. Comme, à la différence de ses soeurs, le voyelles y dominent, le serbe occupe parmi elles le premier rang pour la douceur et la mélodie : il doit cet avantage à l'influence des langues italienne et grecque, dont l'une fut apportée par le commerce, l'autre par la religion.

Beaucoup de consonnes sont ou supprimées et transformées en voyelles, par exemple l. L'accent ne s'appesantit pas toujours sur une seule et même syllabe comme en polonais sur l'avant-dernière. Le turc a introduit quelques-uns de ses éléments dans le serbe 

Cette langue a de commun avec les autres langues slaves une déclinaison et une conjugaison complètes, ainsi que la liberté de la construction; elle se prête facilement aussi à reproduire les locutions des anciennes langues classiques, et même la mesure de leurs vers. Les Serbes, en adoptant l'alphabet cyrillique, y ont ajouté quelque: signes, destinés surtout à exprimer l'i bref qui amollit et atténue les consonnes. 

On distingue dans la langue serbe trois sous-genres : l'herzégovin ou herzégovique, parlé dans l'Herzégovine et la Bosnie; le razavique ou ressavique, parlé sur les bords de la Razawa ou Ressaya; le syrmien ou syrmique, parlé en Syrmie et en Slovénie. (B.).

.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.