.
-

Les langues > Indo-européen > langues italiques
La langue roumaine
Le roumain, une des langues néo-latines ou romanes, parlée par les habitants de la Valachie et de la Moldavie, où la colonisation romaine a laissé sa trace. Le fond de la langue est, en effet, le latin, apporté dans le pays au temps de l'empereur Trajan, après la soumission des Daces. Du nom de ce peuple on l'appelle daco-romane, et, à cause des éléments slaves qu'elle a conservés, elle a reçu encore la dénomination de romano-slave. Quelques racines grecques et turques s'y sont introduites. 

Parmi les termes d'origine latine, il en est qui ne se trouvent plus dans les autres langues néo-latines, par exemple: alb, digit, vuorbe, masa, ruoga dérivés d'albus (blanc), digitus (doigt), verbum (parole), mensa (table), rogare (prier), etc. Dans beaucoup de substantifs, le roumain s'est borné à supprimer la consonne finale, sans altérer la voyelle précédente comme l'ont fait l'espagnol et l'italien : ainsi, de Deus (Dieu), domus (maison), fructus (fruit), ventus (vent), vinum (vin), templum (temple), il a fait Deu, domo, fructu, ventu, vinu, templu, etc.

La langue roumaine a adopté l'article défini, mais elle l'emploie principalement sous forme de suffixe. Les augmentatifs et les diminutifs sont nombreux. Les degrés de comparaison s'expriment à l'aide de particules. La conjugaison, assez compliquée, a plus d'analogie avec celle des langues slaves qu'avec celle des langues néo-latines; l'emploi des auxiliaires y est fréquent, non seulement pour la formation du passé, mais aussi pour celle du futur.

Certains linguistes distinguent dans le roumain quatre dialectes : le valaque ou munteni; le moldave ou moldoveni, usité en Bessarabie aussi bien qu'en Moldavie; l'ardialien, parlé en Transylvanie et en Hongrie; et le zinzar, appelé aussi macédo-valaque, vlaco-macédonien et thraco-valaque. On remarque dans la prononciation du roumain les voyelles nasales an, in, on. Il s'écrit tantôt avec les caractères latins, tantôt à l'aide d'un alphabet de 28 lettres, dont les formes sont empruntées à celles de l'alphabet slave-illyrien. 

.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.