.
-

Les langues > Indo-européen > langues italiques
La langue ombrienne
L'ombrien  est, une des langues italiques anciennes antérieures à la formation du peuple romain. Tout ce qui nous en reste se borne aux inscriptions des Tables Eugubines, découvertes en 1444 à Gubbio, et qui ne suffisent pas pour établir avec certitude un grand nombre de faits. Les Ombriens écrivaient de droite à gauche, comme les Étrusques
-
écriture ombrienne.
Caractères ombriens.

Grotefend pensait que les valeurs phonétiques représentées par leur système graphique étaient au nombre du 20, tandis qu'Aufrecht et Kirchhoff n'en comptent que 19, dont 4 voyelles. Niebuhr a cru reconnaître dans les textes ombriens quelques expressions latines, et Micali a signalé une grande conformité apparente entre l'étrusque et l'ombrien. De son côté, Lanzi a remarqué moins de régularité dans l'ombrien que dans l'étrusque; Grotefend partageait cette opinion, et l'appuyait sur ce que les Ombriens auraient eu toute liberté d'admettre ou de rejeter certaines lettres finales, tant dans la conjugaison que dans la déclinaison. Outre les six cas du latin, il a cru en retrouver deux qui répondent à l'instrumental sanscrit et au narratif arménien.

Les érudits les plus éminents et les plus habiles linguistes ont ainsi fait longtemps des efforts inutiles pour les expliquer, mais en 1873 et 1814, les Tables eugubines ont été interprétées et commentées par Michel Bréal. De ce beau travail, il résulte que l'ombrien était un dialecte italiote, assez étroitement apparenté avec le latin, mais ayant conservé à certains égards un caractère plus archaique que ce dernier. Cependant, le rotacisme allait plus loin en ombrien qu'en latin et, d'un autre côté, on voit déjà poindre en ombrien les tendances phonétiques, qui se sont développées bien des siècles plus tard dans les langues romanes. Une particularité qui mérite d'etre signalee dans le dialecte ombrien, est celle qui consiste dans l'emploi de postpositions. 

.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.