.
-

Les langues > langues amérindiennes > mayan
La langue maya
Yucatèque
Le maya, maya péninsulaire, ou yucatèque est un langue amérindienne, qui fait partie du mayan (famille dont font également partie, le quiché, le chontal, le huastèque, etc.) (Les Mayas). Elles est parlée par environ 700 000 personnes dans la presqu'île du Yucatan. Bien qu'on ne la range pas dans le même groupe, cette langue a quelques analogies avec l'otomi. Ainsi, elle possède, comme ce dernier idiome, un grand nombre de monosyllabes, et la faculté de donner à un même mot différentes significations en variant le ton ou l'accent. On y trouve certaines consonnes gutturales et très rudes, que les étrangers prononcent difficilement. 

Le maya n'a pas de valeurs phonétiques qui correspondant à la prononciation de nos lettres d, f, g, j, q, r, s et v. Dans cette langue le substantif et l'adjectif sont indéclinables. Les genres ne sont employés que pour exprimer le sexe des personnes; ils s'expriment au moyen d'un préfixe, qui n'est autre chose que le pronom de la 3e personne. C'est en employant de la même manière le pronom du pluriel, ou bien la terminaison ob, que l'on indique le nombre pluriel. Le suffixe il employé avec les substantifs joue le rôle de l'article défini; employé avec les adjectifs, il en forme le comparatif de supériorité. 

On distingue en maya 4 conjugaisons : l'une sert pour les verbes neutres et les verbes passifs, les 3 trois autres se partagent tous les verbes actifs. Il existe, pour certains temps composés, un verbe auxiliaire qui, d'après certaines règles, tantôt précède et tantôt suit le participe. On fait un fréquent usage d'élisions et de syncopes, au milieu desquelles les racines des mots sont souvent difficiles à retrouver. (B.).

.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.