.
-

Les langues > Indo-européen > langues balto-slaves
La langue bulgare
Le bulgare appartient à la famille des idiomes slaves : un grand nombre de philologues l'ont regardé comme dérivant directement du slave ou ancien bulgare, langue sacrée des Slaves orthodoxes. Cette opinion a eu un certain nombre d'adversaires, en tête desquels se place Miklosich. Quoi qu'il en soit, le bulgare s'écrit comme le slavon, le russe et le serbe, avec l'alphabet dit cyrillique; il diffère d'ailleurs des autres langues slaves par certains traits caractéristiques. Il possède un son eu qu'ignorent les autres langues de la famille; il a perdu l'infinitif; il n'a presque plus de déclinaisons et, comme le roumain et l'albanais, il met l'article à la fin des substantifs. Comme le roumain, le serbe et le grec moderne, il forme le futur à l'aide du verbe auxiliaire vouloir. Il se partage en quatre dialectes : le thraco-moesien, le schopo (parlé dans la région de Sofia), le macédonien et le roupalan ou rhodopien. C'est le premier qui a été adopté comme langue littéraire. Le dialecte macédonien a encore conservé les voyelles nasales, qui ont disparu dans toutes les autres langues slaves, sauf en polonais. Le vocabulaire renferme encore un grand nombre de mots turcs et quelques vocables empruntés au grec. (B.).
.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.