.
-

Lacune

Lacune (anatomie), du latin lacuna, fosse. - On appelle ainsi dans les plantes des espaces de formes et de dimensions très variées qui se produisent dans le tissu cellulaire végétal par rupture des liens ordinaires par lesquels sont unies les cellules

En zoologie on nomme lacunes les interstices que laissent entre eux les organes renfermés dans la cavité générale du corps. Chez les vertébrés, ces lacunes sont réduites à des espaces extrêmement étroits qu'une lame liquide séreuse, très mince, remplit habituellement; mais chez les animaux où l'appareil des vaisseaux de la circulation est incomplet, le sang achève son trajet circulatoire dans les lacunes, qui tiennent lieu alors des vaisseaux sanguins là où  ils manquent. 

Ainsi chez l'écrevisse, le sang est envoyé par le coeur dans des artères pourvues de ramifications en divers sens; mais il n'existe pas de veines de la circulation générale, et c'est par les lacunes que le sang revient à l'appareil respiratoire branchial; chez les insectes, la plus grande partie du trajet du sang a lieu dans les lacunes d'où il est ramené par des courants.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.