.
-

Lactucarium (ancienne matière médicale), du latin lactuca, laitue. - Suc extrait de diverses espèces de laitues, et confondu à tort avec la thridace. On l'obtenait tantôt par libre épanchement, tantôt par expression. Dans le premier cas, on pratiquait des incisions aux tiges de laitues, et le suc se récoltait en larmes ou gouttes qui se coagulent et se dessèchent. Dans le second cas, on mettait les laitues dans un mortier, on les pilait, et on recueillait le jus que l'on dessèchait au moyen d'une étuve.

Le lactucarium est une matière solide, cassante, brune, dont l'odeur et la saveur rappellent celles de l'opium; il est légèrement narcotique. Les espèces employées à sa production ont été la Laitue cultivée, la Laitue vireuse, sur l'indication d'Aubergier, la Laitue élevée. Cette matière médicamenteuse s'administrait comme calmante, en extrait alcoolique, en sirop, en poudre, en pâte; contre les bronchites, la coqueluche, les toux convulsives, etc. 

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.