.
-

Le tir

Le tir à la carabine et au pistolet est à la base de plusieurs disciplines sportives. On tire debout, à genoux, couché, à bras francs ou avec appui. Les premières qualités d'un tireur sont : du sang-froid et une bonne vue; la pratique des armes à feu apprend à appuyer solidement l'arme contre l'épaule, à n'engager dans la gâchette l'index, de la main droite que jusqu'à la deuxième phalange, et enfin à bien soutenir la carabine de la main gauche. Les règles sont à peu près les mêmes pour le revolver et le pistolet.

Le tir sur cible a de très nombreuses variantes..Le tir avec pistolet (ou avec carabine) à air comprimé se fait avec la cible à 10 m. Elle est généralement à 25 m pour le tir au pistolet ordinaire ou au revolver. La cible peut être fixe ou pivotante. Dans le tir à la carabine la cible est la plupart du temps placée à 50 m; il y a aussi des épreuves où elle se trouve à 300 m. La cible peut également se déplacer ("sanglier courant") : elle effectue alors un parcours rectiligne de 10 m.

Il existe également un tir aux pigeons vivants, cruel, et onéreux parce qu'il exige des pigeons de races spéciales, et une installation assez coûteuse : cinq boîtes, disposées en éventail de cinq en cinq mètres, à trente mètres du tireur, sont ouvertes, grâce à un, système de fils, par le « pouleur » ; le tireur ne sait quelle boîte s'ouvrira et devra avoir l'expérience de ce tir pour frapper le but. Moins coûteux et plus recommandable est le tir aux pigeons artificiels, ou pigeons d'argile, lancés par le projecteur ou ball-trap, qui lance une sorte de soucoupe en terre à poterie ou en matière plastique, dont la trajectoire imite le vol de l'oiseau.

Au début du XXe siècle, les duels au pistolet étaient pratiqués comme un sport et étaient nombreux. Il étaient aussi parfaimement amicaux et sans danger : on se servait de balles assez friables, pour n'être pas dangereuses, tout en étant assez denses pour assurer la précision du coup; les projectiles, inventés par le docteur Devillers, étaient à base de cire; les tireurs portaient un masque à grillage, des gants et une longue blouse. L'assaut au pistolet donnait l'illusion du combat. Il est remplacé de nos jours par des jeux de type paint-ball.

.


[Histoire culturelle][Arts][Jeux et sports]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.