.
-

Le ski

Le ski ou patin à neige se compose d'une longue planche (d'abord de bois -  le plus souvent du frêne -, et aujourd'hui de matériaux composites), flexible, recourbée, à l'avant (depuis les années 1880 seulement) : sa longueur varie selon la taille de la personne à laquelle il est destiné : elle doit être de 1,75 m à 2 mètres pour les petites tailles, de 2,15 m à 2,50 m pour les grandes tailles; l'épaisseur est environ de 25 millimètres à la pointe et de 30 millimètres sous les pieds; la largeur est de 10 centimètres. Le ski se fixe au pied, de différentes manières, tout en lui laissant une certaine liberté. Le skieur, se sert d'un bâton ferré, d'une hauteur de 0,90 m à 1 m pourvu à son extrémité inférieure d'une rondelle évidée qui a pour effet d'empêcher le bâton de trop enfoncer dans la neige.

Sport national des Scandinaves, nous voyons dès 1200 les rois se servir de skieurs pour éclairer leurs armées. Le ski n'est connu que depuis la fin du XIXe siècle en France. Les premiers concours de Chamonix eurent beaucoup de succès; le club alpin a grandement contribué à le répandre dans les Alpes, les Pyrénées, en Auvergne même.

Sport ou moyen de locomotion, le ski permet de parcourir rapidement de grandes distances; la vitesse obtenue est vertigineuse sur les pentes escarpées. Il suffit que la neige soit un peu gelée, offrant une légère croûte de glace pour que le plaisir soit entier. Si le skieur rencontre un obstacle, une crevasse, etc., il la franchit par des bonds énormes qui atteignent 20, 30 et 40 mètres. Ce merveilleux exercice développe la vigueur des muscles, la souplesse du corps et fortifie au plus haut point la volonté et le sang-froid. Certains coureurs entraînés dépassent 200 kilomètres en un seul jour.

Le ski a longtemps été l'indispensable (et unique) moyen de transport dans les régions montagneuses ou dans les plaines de Russie, du Canada, etc. En Asie les Evenk se font traîner en ski par des rennes. Plusieurs armées possèdent des bataillons de skieurs. Les pays scandinaves s'en sont dotés depuis le XVe siècle.  Ils ont été suivis dans cette voie par la Russie. En France, le premier date de 1903-1904. Il s'est accompagné, à Briançon,  de l'ouverture d'une école de ski pour les 14e et 15e corps; les premiers skieurs militaires français ont été formés par une mission norvégienne. (C. Meillac).

.


[Histoire culturelle][Arts][Jeux et sports]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.