.
-

La fronde

Cette arme si populaire avant l'invention de la poudre à canon n'est plus connue que comme un jouet dangereux, si la pratique de ce sport n'est n'est pas encadrée sérieusement, comme chaque fois qu'il y a usage d'une arme.

Pour fabriquer une fronde, on arrondit les bouts d'un morceau de cuir large d'environ 5 cm., long de 10 à 12 cm. Au centre, on perce un petit trou qui servira à fixer le projectile. A chaque extrémité, on attache une ficelle ou une lanière de cuir d'inégale longueur; et la fronde est prête à servir. 

Pour en faire usage, on place une pierre ou une balle au centre du cuir, on enroule la plus longue ficelle deux ou trois fois autour de la main; on tient l'extrémité de l'autre ficelle entre le pouce et l'index et on fait le moulinet jusqu'à ce que le mouvement de rotation soit bien imprimé à la fronde. On lâche alors la plus petite; corde, et le projectile, violemment lancé, parcourt une distance considérable.

Au lieu d'enrouler la plus grande ficelle autour de la main on pourrait la terminer par un oeillet dans lequel on passerait le médius de la main droite. Par l'entraînement, on peut obtenir une certaine habileté à lancer le projectile.

.


[Histoire culturelle][Arts][Jeux et sports]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.