.
-

Le bâtonnet

Ce jeu d'adresse est simple et amusant; mais on ne doit s'y livrer que dans un endroit isolé et prendre garde de blesser les passants ou soi-même. On trace sur la terre un cercle d'environ 1 m de diamètre. Celui des deux joueurs que le sort a favorisé reçoit le titre de maître et se place au milieu de ce cercle, tenant d'une main une baguette ou un bâton de 50 a 60 cm long, et de l'autre un bâtonnet long de 6 à 8 cm aminci vers lesdeux bouts, renflé au milieu et présentant à peu près la forme d'une navette de tisserand.

Le maître jette en l'air le bâtonnet et le frappe avec la baguette pour le renvoyer aussi loin que possible. Son adversaire ou servant ramasse le bâtonnet et, du point où il est tombé, il le jette dans la direction du cercle, en s'étudiant à le faire tomber dans le cercle même; le maître, au contraire, s'efforce de le repousser avec sa baguette, avant qu'il ait touché le sol.

Quand le bâtonnet tombe dans le cercle, le servant devient maître à son tour; dans le cas contraire, le maître sort du cercle, va au bâtonnet, le frappe sur l'un des bouts, de manière à le le faire pirouetter et sauter en l'air; puis avant qu'il soit retombé sur le sol, il l'écarte par un second coup. Il le fait ainsi pirouetter et le repousse par trois fois. Après le troisième coup, il regagne rapidement le cercle pour le défendre, pendant que le servant se précipite vers le bâtonnet, le ramasse et s'empresse de le jeter vers le cercle, dans l'espoir de l'y faire tomber et de devenir maître à son tour.

Le jeu de bâtonnet est une variante simplifiée, de la pirouette.

.


[Histoire culturelle][Arts][Jeux et sports]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.