.
-

 
L'instrumental
L'instrumental est un cas de la déclinaison' indo-européenne qui sert à exprimer avec quoi une chose est ou arrive, et qui répond par conséquent, d'une façon générale, au sens de la préposition latine cum = avec (accompagnement, moyen, etc.). Sa signification fondamentale est donc sociative ou comitative. Les suffixes qui servaient à le former étaient pour le singulier soit a ou e, plus vraisemblablement a, soit bhi, qui se retrouve en grec sous la forme fi; pour le pluriel ôis et bhis, suivant les thèmes nominaux, ou encore mi, également suffixe de l'instrumental singulier, et plutôt propre au slave; pour le duel, des formes diverses, communes d'ailleurs à d'autres cas. 

L'instrumental n'est pas resté intact dans toutes les langues indo-européennes; ses formes ont été fréquemment altérées, et en outre sa fonction s'est confondue, par suite d'une certaine ressemblance des suffixes, avec celles d'autres cas, datif, locatif, ablatif, au point qu'il a fini, dans quelques langues, par disparaître entièrement de la déclinaison. C'est dans le sanscrit et le slave qu'il est le plus nettement conservé; au contraire, il a disparu en latin et en grec. Dans cette dernière langue, la fonction de l'instrumental fut attribuée aux datifs, qui eux-mêmes ont été fortement troublés; et il ne reste plus de traces de ce cas que dans certains adverbes en a (h) et en a bref, et dans les formes épiques en fi (n). En latin, une forme comme homine, de homo, qu'on appelle un ablatif, est en réalité un instrumental; autrement ce cas est exprimé par des formes de datif-ablatif, et il n'en subsiste des vestiges que dans quelques adverbes. 

.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.