.
-

Idéal. - L'idée exprimée par ce mot est celle d'un modèle parfait, d'un type de beauté qui n'existe pas dans la réalité, et que l'artiste imite en cherchant à l'égaler sans jamais y parvenir. Cicéron nous montre Phidias copiant un modèle intérieur pour faire son Athéna ou son Zeus Olympien. 

C'est sur la théorie platonicienne des idées que repose la doctrine de l'idéal. Selon Platon, l'esprit s'élève graduellement et par abstraction jusqu'aux idées unes, modèles parfaits, types éternels comme Dieu en qui ils résident. La beauté réalisée par l'artiste n'est qu'une imparfaite image de cette beauté parfaite, exempte de tout alliage. A cette théorie, qui repose sur le dogme de la réminiscence, on en oppose une autre, consistant pour l'esprit à prendre dans les objets de même nature les parties qui paraissent les plus belles, afin d'en former un tout, qui devient ainsi le modèle idéal de l'artiste.

Dans les deux cas, ce modèle n'est toujours qu'une idée à laquelle l'art cherche à donner une réalité; mais le second procédé est empirique; le premier relève surtout de la raison, le second de l'imagination, et il peut conduire à confondre la action avec l'idéal. Toutefois celui-ci, quelle que soit l'origine qu'on lui attribue, est le rationalisme dans l'art; il est opposé à cette doctrine qui ne donne d'autre mission à l'artiste que de copier grossièrement la nature, et qui est aujourd'hui le réalisme. (R.).

.


Dictionnaire Idées et méthodes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.