.
-

 
Les homonymes
On appelle homonymes les mots qui, ayant la même prononciation, diffèrent par le sens. Les uns ont la même orthographe, comme tendre (adjectif) et tendre (verbe); on les dit homonymes parfaits ou homographes; les autres ont une orthographe différente, par exemple ver, verre, vert, vers, vair. Ils sont dus soit à l'action des lois phonétiques, principalement des lois de dérivation, soit à des changements de prononciation qui ont donné la même valeur à des sons autrefois différents ou qui ont laissé nulles des lettres autrefois prononcées. Dans les langues dérivées (comme le français par rapport au latin), les homonymes sont en quelque sorte le contraire des doublets; aussi les a-t-on nommés mots à dérivation convergente. L'homonymie est la principale source des jeux de mots. Des listes d'homonymes ont été dressées, notamment par Philipon de La Madelaine et par Poitevin.
.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.