.
-

Lac Triton

Les écrivains anciens ont appliqué le nom de Triton (Tritonis ou Tritonide) au mythique lac des Hespérides que plus tard l'on finit par localiser près de la cité d'Hesperis ou Bérénice en Cyrénaïque

Le lac Triton fut promené sur divers points de la Libye, depuis l'extrémité occidentale de l'Atlas jusqu'à la Cyrénaïque; le problème se compliqua d'une explication du nom d'Athéna Tritogeneia; un ruisseau de Crète et un ruisseau de Béotie dénommés Triton se disputèrent l'honneur d'avoir vu la naissance de la déesse. Quant au lac, on finit parle localiser à l'Ouest des Syrtes. 

Ptolémée dit que le fleuve Triton, issu du mont Vasalaetus, forme la limite occidentale de la région syrtique (Tripolitaine actuelle) et que, coulant vers le Nord, il traverse les trois lacs Libyen, Pallas et Triton et se jette dans la petite Syrte entre Tacape (Gabès) et Macomada, près de Tacape. Cette description prouve l'ignorance du géographe, car elle ne correspond à rien de réel. On a admis que ces trois lacs sont les grands chotts Melrir, Rharsa et Djérid, qui d'ailleurs ne communiquent pas et se suivent de l'Ouest à l'Est et non du Nord au Sud.

Le fleuve Triton serait, pour la partie supérieure, l'oued Djeddi ou l'oued Mya ; pour la partie inférieure, la source d'El Hamma qui jaillit près de la mer avec laquelle les chotts n'ont certainement pas communiqué à l'époque historique. Cette interprétation ne s'accordant pas avec le texte, lequel d'ailleurs n'en comporte aucune qui se rapproche de la réalité, l'explorateur Rouire en a proposé une autre, en s'appuyant sur un texte très mutilé de Scylax ; il identifie le fleuve Triton avec l'oued Zeroud, fleuve central de la Tunisie, le lac Libyen avec le lac Kelbia, le lac Triton avec la  lagune de Djiriba ;il retrouve à l'Ouest d'Hergla, l'île de Phla, située à l'embouchure du fleuve Triton, citée par Hérodote et Strabon qui y place un temple d'Aphrodite; cette hypothèse s'accorde avec une partie des énoncés, mais est en contradiction absolue avec d'autres, notamment en ce qu'elle déplacerait vers le Nord la Petite Syrte que Rouire est forcé d'identifier au golfe d'Hammamet, ce qui semble insoutenable.

En l'état actuel des documents, ce problème géographique du lac Triton ne comporte pas de solution conforme aux descriptions des auteurs anciens et prouve surtout l'inexactitude de leurs informations sur l'Afrique. (A.-M. B.)..

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.