.
-

Paphlagonie. - Contrée antique de l'Asie Mineure, riveraine de la mer Noire, comprise entre la Bithynie à l'Ouest, le Pont à l'Est, la Phrygie, puis la Galatie au Sud. C'est la région montagneuse qui, à partir de l'Ilkaz-dagh (autrefois mont Olgassys? 2200 m s'abaisse vers la mer; les principaux cours d'eau sont : l'ancien Halys (Kyzyl-Irmak), son affluent l'Amnios (Goek-Irmak) et l'ancien Parthenios (Bartin-tchaï). La zone côtière est fertile. On vantait la qualité des chevaux, des mulets et des antilopes de Paphlagonie; les forêts et la chasse fournissaient des ressources considérables, ainsi que l'élevage du mouton. On exportait ces produits, des bois de construction et une pierre rouge.

Les Paphlagoniens, peuple de chasseurs et de bergers, de moeurs rudes, étaient d'excellents cavaliers. Ils sont nommés plusieurs fois dans l'Iliade; regardés comme parents des Cappadociens, on leur a attribué une origine syrienne; ils étaient très différents des populations voisines d'origine thrace ou celtique. Il est question dans la même région des Hénètes et des Macrones sur lesquels on ne sait rien de précis. Les Paphlagoniens étaient autonomes sous un prince quand Crésus les incorpora dans le royaume de Lydie, d'où ils passèrent dans celui de Perse, et furent rattachés à la troisième satrapie. 

Ils conservèrent leurs princes que l'on retrouve au temps de Xénophon et d'Alexandre et qui s'y perpétuèrent, indépendants de fait, jusqu'à l'époque de Mithridate. Le roi de Pont partagea la Paphlagonie avec Nicomède, roi de Bithynie, dont le fils Palaemenes prit le titre de roi de Paphlagonie (64). Quand les Romains eurent conquis le royaume de Mithridate, la Paphlagonie fut annexée à la province de Bithynie; toutefois, dans l'intérieur, une dynastie princière indigène persista à Gangra jusqu'en l'an 7 a v. J.-C. où son extinction consomma l'annexion. La Paphlagonie fut jointe à la province de Galatie. Les principales villes étaient les colonies grecques de la côte, Sinope, Amisos (Samsoun), Stephane (Istifan), Amastris; dans l'intérieur, Gaugra et Pompeiopolis. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.