.
-

La Pamphylie

Pamphylie. - Pays antique de l'Asie Mineure, qui embrassait la zone côtière méridionale comprise entre la Lycie à l'Ouest et la Cilicie à l'Est, le long de la mer de Pamphylie, aujourd'hui golfe d'Antalya (Turquie), et s'étendait à l'intérieur jusqu'aux crêtes du Taurus. Plus tard, les Romains y embrassèrent la Pisidie, située au delà du Taurus. Pline prétend que la Pamphylie se serait d'abord appelée Mopsopsia, du nom du chef grec Mopsus, un des assiégeants de Troie. Elle était séparée de la Lycie par le mont Climax, de la Cilicie par le fleuve Mélas. Les principales vallées étaient celles des Catarrhactes, du Kestros (Aksu), de l'Eurymédon (Köprü), du Mélas, tous navigables.

Les habitants étaient un mélange d'aborigènes, de Ciliciens et de Grecs. Les principales villes furent Attaleia (Antalya), Sidé (Eski-Adalia) sur la côte; Pergé (au Nord-Est d'Antalya), Syllion (à l'Est), Aspendos (sur l'Eurymédon) dans l'intérieur. 

La Pamphylie n'a guère d'histoire à elle; suivant le sort des pays voisins, elle passa de la suzeraineté lydienne à celle des Perses, puis des Macédoniens et des Romains. Elle fournit à Xerxès un contingent de 30 navires, fut enlevée au royaume de Syrie après la défaite d'Antiochus et attribuée par les Romains au royaume de Pergame. Les pirates y dominèrent, comme en Cilicie, jusqu'à leur défaite par Pompée. Les colonies grecques d'Aspendos et Sidé gardèrent leur autonomie à travers ces divers changements. 

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.