.
-

Histoire de l'Europe > La France > Géographie historique de la France
Histoire de l'île de Noirmoutier
Des monuments mégalithiques en assez grand nombre, dont quelques-uns sont actuellement submergés, attestent que l'île de Noirmoutier était habitée déjà à l'époque préhistorique; mais la plus ancienne mention connue de l'île de Noirmoutier dans un texte historique ne remonte pas plus haut que la fin du VIIe siècle; elle s'appelait alors l'île d'Her (insula Heri); l'évêque de Poitiers, Ansoald, la concéda vers 677 à Philibert, fondateur de Jumièges, d'où les événements politiques l'avaient chassé, pour y établir un nouveau monastère qui fut dénommé Heri monasterium. Hermoutier, puis Nermoutier, d'où provient le nom moderne. 

Au début du IXe siècle, les pirates vikings commencèrent à menacer l'île; leurs incursions étaient devenues si fréquentes en 836 que les moines durent l'abandonner; elle resta pendant un siècle environ an pouvoir des Vikings. Lorsqu'ils en furent chassés, au commencement du Xe siècle, elle devint une dépendance de la seigneurie de la Garnache. Au commencement du XIIIe siècle; un monastère fut établi à la pointe Nord. Par des Bernardins venus de l'île voisine du Pilier; il reçut le nom d'Abbaye blanche qu'on pensait opposer à l'ancien nom de Noirmoutier que l'on croyait à tort provenir de la couleur des vêtements des anciens Bénédictins

Au XVe siècle, l'île passa à la maison de La Trémoille et fut érigée en marquisat en octobre 1584 en faveur de François de La Trémoille, puis en duché-pairie est mars 1630 en faveur de Louis Il de La Trémoille, mais les lettres patentes ne furent pas enregistrées, et le titulaire, obtint la translation da titre de duché-pairie de Noirmoutier sur la baronnie de Montmirail (février 1659). 

En 1676, l'île de Noirmoutier fut prise par les Hollandais sous les ordres de Tromp et du comte de Horn. En 1720, elle fut cédée par la princesse des Ursins au duc de Bourbon. Charette s'en empara le 11 octobre 1793, mais, le 3 janvier suivant, le général Haxo, appuyé par la flotte de Villaret-Joyeuse, y fit capituler 2000 Vendéens, dont le général d'Elbée qui fut fusillé.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.