.
-

La Magnésie

Magnésie. - Région orientale de la Thessalie, entre la plaine centrale et la mer, du golfe de Pagase (de Volo) à la vallée de Tempé, renfermant les monts Ossa et Pélion et peuplée par les Magnètes qui y résidaient dès l'époque homérique, et avaient place dans la confédération amphictionique. Les principales villes furent Iolcos, Démétriade, Pagases, Magnésie. On attribuait aux Magnètes la fondation de deux villes asiatiques du nom de Magnésie.
Magnésie du Méandre, en Ionie, située sur les pentes du Thorax, près du Méandre, était une cité éolienne rivale d'Ephèse, qui, après sa destruction par les Cimmériens, vers 726 av. J.-C fut rebâtie par les Milésiens ou les Ephésiens. Thémistocle exilé y résida. On y remarquait le temple d'Artémis Leucophyène, bâti par l'architecte Hermogène en style ionique et comparable à celui d'Ephèse; celui de Dindyme, la Mère des dieux. Au temps des Séleucides, cette ville déclina; elle existait encore au IVe siècle ap. J.-C. On voit ses mines à Inek-bazar.

Magnésie du Sipyle, ville de Lydie, au Nord-Ouest du mont Sipyle, au Sud de l'Hermus, doit sa célébrité à la défaite d'Antiochus par les deux Scipions (190 av. J. C.). Elle était encore florissante au Ve siècle ap. J.-C. Les sultans turcs y résidèrent. On l'appelle aujourd'hui Manissa.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.