.
-

Hainaut, en flamand Hene-Gouwen, en allemand Hennegau, province de Belgique, entre celles du Brabant et de la Flandre orientale au Nord, celle de Namur à l'Est, la France au Sud, et la province la Flandre occidentale à l'Ouest. Chef-lieu : Mons. Elle est arrosée par l'Escaut, la Sambre et le canal de Mons. Fertile en céréales, lin, chanvre, houblon et plantes oléagineuses, elle est en outre riche en pâturages, et elle produit une grande quantité de bétail. Elle renferme des mines de fer dans le district de Charleroi, et des mines de houille dans celui de Mons. Industrie très active

Ancien pays des Nerviens, le Hainaut a été appelé de ce nom au VIIIe siècle, vraisemblablement à cause de la rivière de Haine, qui y naît. Il devint au IXe siècle un comté héréditaire, qu'un mariage réunit à la Flandre en 1191, et auquel la Hollande fut aussi réunie par héritage en 1297. Cette union subsista jusqu'en 1433, où Philippe le Bon, duc de Bourgogne, força Jacqueline, dernière comtesse de Hollande et de Hainaut, à lui céder le Hainaut. 

De la maison de Bourgogne, le Hainaut passa à celle d'Autriche, qui en abandonna une partie à la France, avec Valenciennes pour chef-lieu, par les traités des Pyrénées (1659) et de Nimègue (1678). Le reste, appelé Hainaut autrichien, fut conquis par la France en 1795, et forma le département de Jemmapes. Il fut donné au royaume des Pays-Bas en 1814, et demeura à la Belgigue après la séparation des deux royaumes.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.