.
-

Histoire de l'Europe > La France > Géographie historique de la France
Comté de Ferrette. - Le comté de Ferrette, formé lors du démembrement du comté de Montbéliard au XIIe siècle, comprit d'abord les seigneuries de Ferrette, de Thann, d'Altkirch; puis celles de Belfort, de belle et de Rougemont. Frédéric I, son premier comte, le posséda dès 1104, mais n'en prit le titre qu'en 1125. En 1271 le comté de Ferrette devint vassal de l'Eglise de Bâle. Jeanne, fille d'Ulric II, le porta au XIVe s. dans la maison d'Autriche par son mariage avec Albert, quatrième fils de l'empereur Albert, et le comté fut incorporé au landgraviat de Haute-Alsace. En 1469, l'archiduc Sigismond l'engagea, comme toutes ses possessions en Alsace, au duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, qui le fit administrer par le sire de Hagenbach. La tyrannie de ce dernier y ayant fait éclater une révolte (1474), le comté revint à la maison d'Autriche; il fut compris comme les possessions autrichiennes dans le lot de Ferdinand, lors du partage de 1522 entre ce prince et son frère Charles-Quint. Par le traité de Westphalie (1648), la France devait recevoir le comté de Ferrette; mais il y eut contestation, et le comté ne fut définitivement réuni qu'en 1660. Louis XIV le donna à Mazarin en 1659; il passa depuis à la famille Valentinois.
.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.