.
-

Duché de Clèves

Duché de Clèves. - Ancien État immédiat de l'empire d'Allemagne, s'étendait le long de la Meuse et du Rhin, entre l'évêché de Münster à l'Est, le Brabant à l'Ouest, la Gueldre au Nord-Ouest et au Nord, le duché de Berg au Sud. Il faisait partie du cercle de Westphalie, et se subdivisait en 3 cercles particuliers, Clèves, Wesel, Emmerich; chef-lieu général, Clèves.

Le pays de Clèves porta d'abord le titre de comté. A la mort de Jean, dernier comte de la première maison de Clèves, 1368, sa nièce Marguerite porta le comté à Adolphe II, comte de la Marck, en qui commence une 2e dynastie de comtes de Clèves ou dynastie des Clèves-et-la-Marck. Celle-ci fit ériger Clèves en du duché (1417) par l'empereur Sigismond, et y réunit les duchés de Berg et de Juliers, le comté de Ravensberg, les seigneuries de Ravenstein, Winnenthal, Breskesand. Elle s'éteignit en 1609 dans la personne de Jean-Guillaume III, dont la succession est fameuse dans l'histoire sous le nom de succession de Juliers.

Les traités de Düsseldorf, 1624, et de Dorsten, 1666, donnèrent à Sigismond, électeur de Brandebourg, qui avait épousé la princesse Anne nièce du dernier duc, presque toute duché de Clèves, avec La Marck et Ravensberg; Le reste échut au comte palatin de Neubourg. En 1794, la France conquit le duché, et le comprit dans le département de la Roër (Ruhr). Rendu en 1814 à la maison de Brandebourg, il devint la régence de Clèves, dans la province prussienne de Clèves-et-Berg, puis fut adjoint à la régence de Cologne et enfin à celle de Düsseldorf.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.