.
-

La Cerdagne

La Cerdagne (Ceritania, Ceretania, Cardania, en catalan Cerdanya) est un ancien pays situé sur l'un et l'autre versant des Pyrénées. Elle était située à l'Ouest du Conflent, au Sud du Capsir et du comté de Foix, à l'Est de l'Andorre. Elle est formée des hauts bassins de la Tet et du Sègre La partie française était comprise dans le Roussillon (Pyrénées-Orientales), et avait pour chef-lieu Mont-Louis (transformé en place de guerre par Vauban); la partie espagnole était dans la Catalogne, et avait pour chef-lieu Puigcerda. 

 « Le comté de Cerdagne comprenant, avec la Cerdagne proprement dite, les pays de Baridà, de Berga, de Ribes, de Conflent et de Capsir avec des droits sur le Donasan, appartint à Wifred, fils d'Oliba, de l'an 990 à 1049, puis à son fils Raymond, de 1049 à 1068; Guillem-Raymond succéda à son père Raymond et mourut en 1095; il eut pour successeurs ses fils, Guillem-Jorda, qui mourut vers 1105, et Bernard-Guillem qui mourut sens enfants en 1147, et eut pour successeur le comte de Barcelone. » (Alart, Privilèges et titres de Roussillon et de Cerdagne).

La Cerdagne suivit plusieurs fois le sort du Roussillon, passant avec lui, aux XIIIe et XIVe siècles, sous la domination des rois de Majorque, et, au XVe siècle, sous la puissance de Louis XI. Au XVIIe siècle, le traité des Pyrénées amena le partage de la Cerdagne et donna lieu à une délimitation plutôt arbitraire; sans parler de l'enclave de Llivia, le tracé entre Ur et Puigcerda, ne répond à aucune limite naturelle. D'ailleurs, dans toute cette contrée, la frontière avance bien au Sud de la ligne de partage des eaux, laquelle passe au col de la Perche, à 4 km à l'Ouest de Montlouis. Presque toute la Cerdagne française est sur le versant espagnol, ainsi que la vallée de Carol, qui met en communication le bassin de l'Ariège et de la Garonne avec les bassins méditerranéens du Sègre et de la Tet. 

La Cerdagne française forma, jusqu'à la Révolution, une circonscription administrative soumise à un viguier. Puigcerdà est resté, avec le village français de Bourg-Madame, le rendez-vous des deux Cerdagnes. 

La Cerdagne est une large vallée, qui possède d'admirables panoramas et des stations botaniques remarquables; elle manque d'arbres, mais l'étendue de ses plaines, couvertes de vastes champs de seigle, et la majesté de ses montagnes en font l'une des plus belles parties des Pyrénées. Un certain nombre de Barcelonais habitent la Cerdagne dans la belle saison. La vallée de Carol, autrefois Querol (de quer, rocher), est un long couloir entre deux montagnes rocheuses. La Cerdagne est froide; l'hiver, les communications y sont souvent difficiles. (A. Brutails).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007 - 2017. - Reproduction interdite.