.
-

Cafrerie (de l'arabe Kafer, infidèle). - Nom que l'on donnait autrefois à une vaste région de l'Afrique australe, s'étendant le long de l'Océan Indien, du cap Negro à la pointe de Luabo, de 23° à 35° de latitude Sud; 1300 km sur 2500. Elle se divisait en Cafrerie maritime ou Cafrerie proprement dite, autrement côte de Natal, et Cafrerie intérieure, habitée par une foule de populations indépendantes. Places : Nouvelle-Litakou, Meribowhey Melita, Kouritchane, Makov, Zoula. 

Elle se divisait en plusieurs tribus dont les principales étaient celles des Koussas, des Zoulous, des Tamboukis, des Mamboukis, dans la Cafrerie maritime; des Gokas, des Morolongs, des Betjouanas (Betshuana), dans la Cafrerie intérieure.

Climat très chaud, surtout sur les côtes; sol varié, offrant des montagnes très âpres à l'intérieur et de vastes déserts de sable; on y manque d'eau en beaucoup d'endroits. Riches mines d'or, d'argent, de fer, de cuivre; flore analogue à celle du Cap; importante faune sauvage.

Les anciens géographes donnaient le nom de Cafrerie à toute la partie méridionale de l'Afrique qui s'étend d'une mer à l'autre, au Sud de la Guinée et de la Nigritie. Ce pays a été exploré en 1781-1784 par Levaillant, et par Livingstone en 1852-1856 et 1861-1864.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.