.
-

Brabant. - Ancien duché de l'empire germanique, dans le cercle de Bourgogne, avait au Nord la Hollande, à l'Est Liège et la Gueldre, au Sud le Hainaut et Namur, à l'Ouest la Flandre. Après la trêve de 1609, le Brabant se trouva partagé en 2 parties-
1° au Sud, Brabant espagnol (dit Brabant autrichien après 1714), subdivisé en quatre régions : la ville et le quartier de Louvain, la ville et le quartier de Bruxelles, la ville et presque tout le quartier d'Anvers, la seigneurie de Malines; chef-Iieu, Louvain;

2° au Nord, Brabant non espagnol ou non autrichien, subdivisé en trois régions, le quartier de Bois-le-Duc, la baronnie de Kuick avec la ville de Grave, la seigneurie de Ravenstein; ch.-l. Bois-le-Duc. 

Le Brabant, pays des anciens Ménapiens, fut conquis par les Francs au Ve siècle. II fit successivement partie du royaume d'Austrasie du royaume d'Italie de Lothaire I, du royaume (ensuite duché) de Lotharingie, du duché de Lothier ou Basse-Lorraine, dont Godefroy le Barbu, comte de Louvain et de Bruxelles, fut investi en 1106. Henri I le Guerroyeur changea ces titres en celui de duc de Lothier et de Brabant en 1190. Jean I le Victorieux, en 1288, conquit le duché de Limbourg, qui fut toujours depuis ce temps uni au Brabant. Après Jean III, dernier mâle de cette dynastie (1355). Anvers et une partie de Malines passèrent à sa fille cadette, Marguerite, duchesse de Bourgogne; l'aînée Jeanne, eut le reste du Brabant et du Limbourg; elle l'abandonna en 1404 à son neveu, Antoine, deuxième fils de Marguerite et de Philippe le Hardi, tige des ducs de Bourgogne de la maison de Valois; mais cette branche cadette s'éteignit en 1430, et Philippe le Bon, héritant des deux duchés, réunit ainsi le Brabant propre, le Limbourg, Anvers, Malines. Le tout passa avec la main de Marie de Bourgogne à Maximilien d'Autriche (1477), puis à la branche austro-espagnole (1553). Les 7 Provinces-Unies, en s'insurgeant, conquirent presque tout le Brabant (1581-1585). La trêve de 1609 leur en laissa la partie Nord, qu'elles gardèrent jusqu'à l'incorporation de la Hollande à la France (1810). En 1815, les deux parties du Brabant se trouvèrent réunies dans le royaume des Pays-Bas; mais la dissolution de ce nouvel État en 1830 les sépara de nouveau. Aujourd'hui les deux Brabants existent à part, avec les noms de Brabant septentrional et de Brabant méridional, et chacun forme une province. 

Le Brabant septentrional appartient à la Hollande, le Brabant méridional à la Belgique. Anvers et Malines forment une troisième province distincte de l'un et l'autre Brabant et appartenant à la Belgique. 

Les Français conquirent en 1746 le Brabant autrichien, mais le rendirent à la paix d'Aix-la-Chapelle (1748). Ils le reprirent en 1794, et en formèrent le département de la Dyle (Brabant méridional) et des Deux-Nèthes (Brabant septentrional).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.