.
-


Histoire de l'Europe > La France > Géographie historique de la France

Le Comté de Boulogne

Comté de Boulogne, à peu près le Boulonais, appartint d'abord à une branche de la maison de Flandre, qui possédait en même temps Bouillon et Sedan et de laquelle sortit, entre autres personnages célèbres, Godefroy de Bouillon. A la mort d'Eustache III, frère aîné Godefroy de Bouillon (1125), il passa à Étienne de Blois, depuis roi d'Angleterre, et à sa descendance; puis, après avoir été porté par quatre héritières successives dans autant de maisons différentes, il devint la propriété du comte d'Auvergne, Robert V (1267), dont l'arrière petite-fille, Jeanne, mariée en secondes noces à Jean le Bon, roi de France, le laissa à Philippe de Rouyres, fils de Philippe de Bourgogne, comte d'Artois, son premier mari (1360). Jeanne, petite-fille de ce dernier, légua les 2 comtés (Auvergne et Boulogne) à Marie de Mongascon; mais à sa mort (1422), Philippe le Bon, duc de Bourgogne, s'empara du comté de Boulogne ; il le garda par le traité d'Arras (1435). Louis XI le réunit à la couronne vers 1477.
.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.