.
-

Histoire de l'Europe > La France > Géographie historique de la France

La Seigneurie et le duché de Bouillon

Bouillon (seigneurie, ensuite duché de). - Ancien petit État, entre le Luxembourg, la Champagne et le gouvernement de Metz, était formé de la ville de BouilIon et de son territoire : c'était un démembrement du comté de Boulogne. Godefroy de Bouillon, fils d'Eustache de Boulogne, et héritier de Godefroy le Bossu, duc de Bouillon, son oncle, vendit son domaine en 1095 à l'évêque de Liège, afin de se procurer les moyens de partir pour la croisade. Les évêques de Liège le gardèrent jusqu'en 1482. A cette époque, Guillaume de La Marck, prince de Sedan, s'en empara mais en 1521, Charles-Quint le rendit à l'évêque de Liège. Cependant, en 1548, Robert de La Marck reprit le château de Bouillon, et ses descendants s'intitulèrent ducs de Bouillon; les seigneurs de la Tour-d'Auvergne, vicomtes de Turenne, subrogés par mariage à leurs droits, portèrent ce titre après eux. Bouillon fut occupé par les Français de 1552 à 1559 : ils reprirent cette place en 1676 et la gardèrent jusqu'en 1814. A cette époque, le duché fut joint au royaume des Pays-Bas. Louis XIV, en 1678, avait donné comme fief au vicomte de Turenne, qui déjà portait le titre de duc de Bouillon. Il est aujourd'hui compris dans le Luxembourg belge.
.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.