.
-

Appenzell. - Un des cantons de la Suisse, situé au Nord-Ouest, il est complètement enclavé dans le canton de Saint-Gall. 420 km². En 1597, il a été divisé en deux demi-cantons : Rhodes intérieures, 159 km²; Rhodes exterieures, 264 km². Le canton d'Appenzell est situé sur le versant méridional du Sentis dont les plus hauts sommets, le Sentis (2504 m) et l'Altmann (2435 m), couverts de neiges persistantes, se trouvent sur son territoire. Il est séparé de la vallée du Rhin par le Kasten (1799 m) et le Gaebris (1253 m). C'est du Sentis que descendent ses deux principaux cours d'eau, la Sitter, tributaire de la Thur, et l'Urnaesch, son affluent de gauche. Les ruisseaux qui arrosent la partie septentrionale du canton se jettent dans le lac de Constance. Au pied du Sentis, est le petit lac de Foehlen. Le canton d'Appenzell appartient tout entier au pays de montagnes; le Sud a les caractère généraux des hautes et moyennes régions alpestres; le Nord est moins élevé. 

Depuis l'époque carolingienne jusqu'au début du XVe siècle, Appenzell dépendit de l'abbaye de Saint-Gall. La tyrannie des abbés provoqua une insurrection qui affranchit les montagnards d'Appenzell, après leur victoire de la Wolfshalde (1405). En 1452, ils s'allièrent aux sept cantons suisses; ils entrèrent dans la confédération en 1513. La Réforme provoqua de grandes dissensions qui finirent par une sécession; la partie septentrionale, la plus étendue et la plus riche (Rhodes extérieures), adopta le protestantisme, l'autre resta fidèle au catholicisme et, d'une manière générale, aux tendances conservatrices. Le chef-lieu de Rhodes intérieures est Appenzell; pour les Rhodes extérieures, c'est alternativement Trogen et Hérisau. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.