.
-

Gestation

La gestation (du latin gestare = porter), ou vie intra-utérine, est la période qui s'écoule, chez les femelles des Mammifères, entre l'époque où l'ovule fécondé se fixe à la muqueuse utérine et celle où le foetus, suffisamment développé, est expulsé au dehors par l'acte de la parturition ou accouchement.

Chez les femelles domestiques, l'état de gestation demande un certain nombre de soins qui, au point de vue de l'élevage, ont une importance capitale. Aussi importe-t-il de connaître les signes qui indiquent qu'une femelle est en état de gestation. Il y a tout d'abord la cessation des désirs de l'accouplement, signe incertain, il est vrai, car il n'est pas rare de voir les vaches, par exemple, qui, suivant une expression consacrée, « demandent le taureau sur le veau »; puis, à une période plus avancée, l'orifice utérin s'agrandit; l'utérus augmentant de volume franchit les limites du bassin, refoule les organes abdominaux, presse sur le diaphragme et gêne quelque peu les mouvements respiratoires, qui deviennent saccadés. Le foetus se développant de plus en plus et se portant en avant, le train antérieur s'accroît, le volume de l'abdomen augmente en même temps que le flanc devient proéminent. Enfin, les mamelles se gonflent et sécrètent un peu de lait

Ces divers phénomènes ne se produisant que graduellement, la femelle s'y accoutume peu à peu et les organes s'accommodent insensiblement à la situation nouvelle; tous se prêtent sans souffrance à cette expansion qui semblerait devoir notablement gêner leurs fonctions si l'ensemble des changements s'opérait tout d'un coup. Quoi qu'il en soit, dans les premiers jours, même les premières semaines, les signes de l'état de gestation, surtout chez le gros bétail, sont très incertains; ce n'est que dans la seconde période que l'accroissement du volume du ventre, le palper abdominal, laissant percevoir les mouvements du foetus ou les battements de son coeur, ainsi que la production du lait dans les mamelles, fournissent des certitudes.

La durée de la gestation varie beaucoup, non seulement avec les genres et les espèces d'animaux, mais encore avec les individus dans chaque espèce. Toutefois, chez les femelles domestiques, les variations se maintiennent entre certaines limites indiquées dans le tableau ci-dessous : 
-
Animaux
Durée (jours)
minima moyenne maxima
Jument
Ânesse
Vache
Brebis
Chèvre
Truie
Chienne
Chatte
Lapine
330
300
240
145
145
100
55
48
29
340
360
285
150
150
120
60
50
30
419
400
321
162
162
133
63
56
31

En ce qui concerne les juments, Tessier a fait des observations assez nombreuses sur la durée de la gestation. Sur 278 juments, 23 ont mis bas entre le 322e et le 330e jour après la fécondation; 227 entre le 330e et le 359e; 28 entre le 361e et le 419e. Les variations extrêmes ont donc présenté, comme on le voit, un écart de 97 jours. D'après cela, chez les juments, on ne peut assigner à la gestation un terme fixe comme on y est généralement disposé. L'opinion courante est que la jument porte onze mois, mais les observations qui précèdent montrent que ce terme est généralement dépassé. 

Chez la vache, les observations sont plus nombreuses. Tessier a établi une statistique portant sur 577 cas. Dans 21 cas seulement, la parturition a eu lieu du 240e au 270e jour; dans 544, elle s'est effectuée du 270e au 299e jour, et dans 10 du 300e au 321e. Lord Spencer a recueilli, sur la durée de la gestation des vaches durham, 764 observations, qui peuvent être ainsi résumées : 314 vaches ont vêlé avant le 284e jour; 66 le 284e; 74 le 285e jour; et 310 après ce terme. Il a noté, en outre, que, dans l'état normal, le nombre des veaux mâles est plus considérable chez les vaches dont la gestation a dépassé le 286e jour. En résumé, on peut dire que le terme moyen de la gestation chez les vaches peut être fixé plus près du 285e jour que du 270e. Chez les brebis, les variations sont beaucoup moins considérables ; elles se maintiennent entre 146 et 157 jours. Chez la truie, les écarts ne dépassent guère une semaine. En moyenne, on admet, chez cet animal, 3 mois 3 semaines et 3 jours.

En ce qui concerne les animaux sauvages, la durée de la gestation présente des variations bien plus considérables lorsqu'on considère les diverses espèces. D'une manière générale, la durée est plus longue dans les grandes espèces que dans les petites. 

On a réuni dans le tableau suivant l'indication de la durée de la gestation chez plusieurs femelles de Mammifères :
-

Souris
Sousik
Hamster
Écureuil
Lièvre
Taupe
Chauve-souris
Rat
Marmotte
Belette
Kangourou*
Furet
Hérisson
24-26
25
28
30-32
28-30
30-31
34-38
29-31
35
34-35
39
42
48-49
Renard
Lynx
Putois
Renard
Panthère
Loutre
Louve
Cochon d'Inde
Blaireau
Marte
Jaguar
Lionne
Glouton 
56
70
60-62
60-63
63
62-64
90-97
65
65?
89-92
105
108-110
120
Tapir
Ourse**
Castor
Bouquetin
Chamois
Chèvre
Gazelle
Chevreuil
Ours brun
Sapajou
Axis
Renne
120
120
120
167
140-150
154
154-180
165
210-250
210
230
210-230
Phoque
Elan
Mandrill
Morse
Bison d'Europe
Biche
Lama
Zèbre
Chamelle
Cachalot
Girafe
Rhinocéros
Éléphant
240
260-280
270
270
275
280-287
300-330
300
315-350
365
431-444
510-540
620-690
N. B : Ces nombres ne sont pas également sûrs; certains proviennent de sources anciennes et demandent encore à être vérifiés. Pour comparaison : la gestation chez la Femme est de 270 jours.
*Le Kangourou femelle porte 39 jours, mais, lorsque le petit vient au monde, c'est une masse molle, transparente, vermiforme; très incomplètement formé, il subit une sorte de seconde gestation dans la poche ventrale de la mère, où il achève son développement. 

**Chez l'Ourse, la gestation dure bien 4 mois et non pas 30 jours, comme l'a énoncé Solin; le jeune ourson à sa naissance est également très chétif et d'un développement incomplet; il demande beaucoup de soins de la part de la mère.

Le nombre des petits mis au monde à chaque portée est également très variable avec les espèces; là, encore, on peut admettre d'une manière très générale, et sauf toutefois quelques exceptions, que le nombre des petits est inversement proportionnel à la taille de l'animal. (A. Larbalétrier).
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2017. - Reproduction interdite.