.
-

La rivière Ohio
L'Ohio (la Belle-Rivière des anciens colons français) est une rivière des Etats-Unis. C'est, après le Missouri, le principal affluent du Mississippi, sur sa rive gauche. L'Ohio arrose par son cours principal et ses diverses branches un bassin d'une superficie égale à celle de la France, et développe un réseau navigable de 8000 km. La vallée de l'Ohio recueille, pour les porter au Mississippi, les eaux descendant du versant occidental des monts Appalaches et du faite qui sépare ce bassin de celui du lac Erié. 
L'Ohio proprement dit commence à Pittsburgh, où il est formé par la réunion des rivières Alleghany et Monongahela. L'Alleghany sort des montagnes de Pennsylvanie, et, après un court détour dans l'Etat de New York, coule du Nord au Sud et rencontre la Monongahela à Pittsburgh, à 212 m d'altitude. La Monongahela, issue d'une haute vallée des Appalaches de Virginie, coule du Sud au Nord, grossie de la Youghiogheny, à travers une région comprise en entier dans les roches carbonifères. La jonction des deux rivières forme l'Ohio, dont le cours moyen se déroule entre des campagnes reposant sur des formations dévonienne et silurienne. 
-
L'Ohio.
Vue aérienne de l'Ohio, à South Bend, dans l'Etat de l'Indiana. Photo : Derek Jensen.

De Pittsburgh à Cairo, où l'Ohio se jette dans le Mississippi, la distance qui, à vol d'oiseau, est de 900 km, est portée par les méandres à 1570 km. L'Ohio, durant ce parcours, descend de 114 m, Cairo étant à 98 m d'altitude. Le courant normal est paisible, mais la vitesse varie; avec le niveau des eaux, de 160 m à 5000 m à l'heure. La largeur de la rivière est de 300 m à Pittsburgh, de 900 m à l'embouchure. Les grandes crues augmentent la largeur dans des proportions considérables, la différence entre l'étiage et le niveau des hautes eaux atteignant 13, 15, parfois 19 m à la fonte des neiges ou après de grandes pluies. En certaines années, l'écart a dépassé 20 m; les eaux couvraient une grande partie de la vallée.

Au niveau normal, l'Ohio est souvent guéable en plusieurs points en amont de Cincinnati. Le lit est parsemé d'îles, de bancs de sable, qui entravent la navigation en été. D'autre part, la rivière est souvent prise par les glaces en hiver, et la débâcle arrête la navigation pendant plusieurs semaines. Dans les circonstances ordinaires, les embarcations du Mississippi remontent l'Ohio jusqu'à Pittsburgh, contournant les rapides de Louisville par un canal long de 4 km, dont la construction a été achevée en 1872.

L'Ohio, après avoir arrosé durant 60 à 70 km la partie occidentale de la Pennsylvanie, atteint l'Etat d'Ohio, et coule dès lors, en détours sinueux, entre des falaises de 75 à 180 m de hauteur, séparant les Etats d'Ohio, d'Indiana et d'Illinois sur sa rive droite, de la Virginie occidentale et du Kentucky sur sa rive gauche. Son cours général est au Sud-Ouest.

Dans une première section, il reçoit à droite le Muskingum et le Hocking, à gauche la petite et la grande Kanawha (à Parkersburg et à Point Pleasant) et le Big Sandy (près d'Ironton). Dans une seconde section (entre les Etats d'Ohio et de Kentucky) il reçoit : à droite, le Scioto à Portsmouth, le Miami près de Cincinnati; à gauche, le Licking, entre Newport et Covington, en face de Cincinnati. Dans la troisième et dernière section, la plus longue (entre les Etats d'Indiana et d'Illinois à droite, et celui de Kentucky, à gauche), il reçoit : à droite, la Wabash; à gauche, le Kentucky, le Green River, le Cumberland et le Tennessee.
-

Une île de l'Ohio.
Une île de l'Ohio, dans l'Etat de Virginie Occidentale. Photo : Janet Butler .

Il arrose sur son passage, depuis Cincinnati, les villes de Madison, Jeffersonsville, Louisville, New Albany, Evansville, Henderson, Paducah et Cairo. Les rivières Kentucky et Tennessee ont donné leurs noms aux Etats qu'elles traversent. 

Le confluent du Kentucky, en amont des rapides de Louisville, marque la limite naturelle entre le cours moyen et le cours inférieur du fleuve. En aval des rapides, la plaine alluviale s'étend à l'infini, les collines sont rares et lointaines, des tics ou des péninsules boisées cachent les embouchures des affluents. Le cours supérieur de la rivière Tennessee, formé du Clinch River, du Holston, du French Broad River, coule du Nord au Sud à travers une grande vallée longitudinale des Appalaches, qui est une des régions les plus pittoresques des Etats-Unis. (A. Moireau).



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.