.
-

La rivière Missouri
Le Missouri, est une rivière des États-Unis. C'est la plus grande de l'Amérique septentrionale après le Mississippi. Il est formé par la jonction de trois cours d'eau ou fourches qui descendent des Montagnes Rocheuses le Jefferson, le Madison (dont la source est un lac dans l'Idaho) et le Gallatin, A 100 kilomètres au-dessous de cette jonction, le Missouri, qui a coulé jusqu'ici dans une gorge étroite et profonde, au milieu des montagnes, sort du massif des Montagnes Rocheuses par un défilé appelé la Porte des montagnes (Gate of the Mountains), long de 4 km, large de 300 m et pratiqué entre deux escarpements de 100 m de hauteur. A environ 80 km au-dessous de la Porte des montagnes, se trouvent Ies grandes chutes du Missouri, où la rivière descend de 110 m, pendant une distance de 29 kilomètres, en formant trois chutes assez élevées et une suite de rapides. 
-
Chutes du Missouri.
Les chutes du Missouri. Photo : Tim1965.

Après son confluent avec le Yellowstone, le Missouri, qui a couru jusque là dans le Montana, entre dans le Dakota du Nord et traverse les Bad Lands, ou Mauvaises Terres, arrosées aussi par le Petit-Missouri et la rivière Blanche, deux de ses affluents de droite. Les Bad Lands sont un pays aride, déprimé, ou se dressent des milliers de rocs argilo-calcaires, abrupts et  de toutes formes, taillés en tours, en colonnes, crénelés, dentelés et déchiquetés de mille laçons par les eaux et la neige. Le sol des Bad Lands est partoute jonché des débris fossiles de toute une ancienne faune, composée d'espèces particulières de pachydermes et de tortues; actuellement c'est un repaire de serpents à sonnettes.

Au-dessous des Bad Lands, le Missouri roule des eaux bourbeuses, chargées de chaux et d'argile. Jusqu'alors il n'a arrosé que des régions désertes; un peu avant le confluent du Nebraska, il passe à Omaha, à Kansas City, puis à Saint-Joseph, Indépendance, Jefferson, et il finit par rejoindre le Mississippi à Alton (West Alton et Hartford), après un cours de 3700 kilomètres, dont 3200 navigables jusqu'à Fort Benton, près des Grandes-Chutes. 
-

Cours inférieur du Missouri.
Le Missouri dans son cours inférieur. Photo : Aimee Castenell

En général, le Missouri est bordé de forêts de chênes et de peupliers ou de massifs de cotonniers; il charrie, comme le Mississippi, des masses d'arbres qu'il arrache à ses rives et qui déterminent parfois des naufrages. Autrefois les bateaux à vapeur remontaient le Missouri jusqu'à Fort Benton (Montana); c'était une des routes suivies pour se rendre dans ce qui était encore le territoire de Washington et en Colombie Britannique (Canada). 

Le Missouri ne reçoit d'affluents considérables que sur sa rive droite; les trois principaux sont : le Yellowstone; la Platte ou Nebraska (rivière du Cerf), formée par deux fourches, la North Patte et la South Platte; le Kansas, formé par la Républicaine et le Smoky Hill. Ces diverses rivières descendent des Montagnes Rocheuses et arrosent, comme le Missouri, les grandes prairies de l'Ouest. 

C'est la vallée de la Platte et de la North Platte que les pionniers de l'Ouest suivaient pour se rendre de Saint-Louis jusqu'en Californie, par Jefferson City, Independance et la passe du Sud. (L. Dussieux).
-

Le Missouri à Jefferson City.
Le Missouri à Jefferson City. Photo : Sarah Minor.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.