.
-

Fécondité (biologie). - La fécondité est la règle de toutes les espèces vivantes, puisque, naturellement, des espèces infécondes disparaîtraient forcément par la mort des individus. Dans la génération sexuelle, la fécondité n'est pas limitée aux unions d'individus de même espèce. Lors du croisement de deux individus d'espèces différentes, plusieurs situations se pérsentent. 
1° Le croisement est impossible quand les espèces sont éloignées. C'est le cas le plus général.

2° Le croisement est possible et donne naissance à des individus nommés hybrides (mulet, par exemple).

On a longtemps considéré comme une règle générale l'absence de fécondité des hybrides, et l'on se servait même de ce critérium pour définir l'espèce. Deux  populations étaient d'espèces différentes quand une union croisée donnait, soit pas de produits du tout, soit des produits inféconds; par exemple, on disait que l'âne et le cheval sont d'espèces différentes, parce que les mulets sont stériles. Au contraire, les léporides (produits du croisement du lapin et du lièvre) étant infiniment féconds, on aurait dû en conclure que le lapin et le lièvre sont des races d'une même espèce; on a préféré considérer comme mauvaise la loi de la stérilité des hybrides et chercher un autre critérium pour la définition de l'espèce.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.